12 décembre 2015

Le démenti de la ministre de la Santé

Actu Santé - D. Orliac s'inquiète du sort des services de chirurgie

 

La députée Dominique Orliac./ Photo DDM.

 
La députée Dominique Orliac./ Photo DDM.

 

Après la publication dans la presse d'un rapport faisant état de la fermeture ou de la restructuration de services de chirurgie de 58 établissements hospitaliers, dont neuf en région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées (Marvejols, les Hauts d'Avignon, Decazeville, Saint Girons, Moissac, Lourdes et deux dans le Lot), la députée Dominique Orliac est intervenue hier lors de la séance des questions au gouvernement pour interroger à ce sujet Marisol Touraine, la ministre de la Santé. Figeac et Gourdon seraient les deux sites listés dans cette étude «alors qu'un scanner, rappelait la parlementaire, vient d'être installé à Gourdon et qu'un service de chirurgie ambulatoire exclusive est assuré et non adossé à un service de chirurgie à temps plein, inauguré le 11 décembre 2011 et constituant une innovation». Et Dominique Orliac d'ajouter : «Alors, à l'heure où la question de l'accès aux soins pour tous est au cœur des débats, notamment avec la loi de modernisation de notre système de santé, la fermeture de ces services de chirurgie, situés pour la plupart en zones rurales, entraînerait de réelles difficultés et des inégalités d'accès aux soins».

 

La réponse de la ministre Marisol Touraine a été sans ambiguïté : «Je veux vous dire de la manière la plus nette qui soit, qu'il n'y a aucune liste, aucune je le dis bien. Aucune liste d'établissement ou de services à restructurer. Il n'y a donc aucune volonté de ce gouvernement de procéder à des restructurations ou de fermetures des hôpitaux de proximité, au contraire et vous avez évoqué le fait que le ministère a accordé un scanner à l'un de vos hôpitaux, c'est bien la preuve que nous nous engageons» Marisol Touraine de conclure : «Il n'y a pas de raison de s'inquiéter, le gouvernement est au côté de nos hôpitaux de proximité».

Les commentaires sont fermés.