"quad rugby"

  • Le rugby-fauteuil, un sport viril mais correct

    Le quad rugby se pratique dans plus de trente pays dans le monde dont la France.

     

    On peut être dans un fauteuil roulant et pratiquer un sport de contact. Créé en 1977 à Winnipeg, au Canada, le Quad Rugby, ou "rugby-fauteuil", est devenu une discipline paralympique aux Jeux de Sydney, en 2000. Pratiqué par des milliers de sportifs en situation de handicap dans quelque trente pays, le rugby-fauteuil se joue sur un terrain de basket, avec un ballon de volley. Des buts et une surface de réparation sont tracés à ses deux extrémités.

     

    "Les règles du rugby-fauteuil sont une combinaison des règles du rugby, du basket et du hockey", explique la Fédération française de handisport, sur son site. "Chaque équipe est composée de quatre joueurs sur le terrain et huit remplaçants. Selon le niveau d'atteinte du handicap, les joueurs sont classés grâce à un nombre de points compris entre 0,5 et 3,5 points. Le maximum de points autorisés pour les joueurs en jeu sur le terrain ne doit pas dépasser 8."

     

    La partie se décompose en quatre périodes de huit minutes où le vainqueur est celui qui possède le plus de points. Ces derniers s'inscrivent en portant la balle derrière la ligne de but adverse en touchant ou dépassant cette ligne avec les deux roues. Les contacts entre fauteuils sont autorisés, mais pas entre les joueurs.

     

    "ACCESSIBLE AUX PERSONNES TÉTRAPLÉGIQUES"

     

    Les fauteuils utilisés se distinguent selon le secteur de jeu : offensif ou défensif. Le fauteuil offensif est utilisé par le joueur classifié de 2 à 3,5 points ; court et arrondi, il pénètre la défense adverse. Le fauteuil défensif, plus long et avec des bumpers (qui permettent d'accrocher les adversaires), est utilisé par le joueur classifié de 0,5 à 1,5 point.

     

    La Fédération précise que c'est aussi "le seul sport collectif en fauteuil roulant manuel accessible aux personnes tétraplégiques", qui n'utilisent pas quotidiennement un fauteuil pour se déplacer. Ce qui est le cas de nombreux handicapés souffrant uniquement d'une déficience des membres supérieurs (amputation, limitation dans les articulations, malformations). Échange, création de liens sociaux, valorisation de l'individu au travers un collectif, les valeurs que porte ce sport sont universelles et aident les pratiquants à surmonter leur handicap en les sortant de l'isolement.

     

    Présentation de la discipline, avec Michel Terrefond, directeur sportif de l'équipe de France de rugby-fauteuil :

     

     

     

    La bande annonce du documentaire "Murderball",

    consacré à l'équipe américaine de Quad Rugby :

     


     

    Pierre Le Clainche

     

    Source : Le Monde.fr

    Lien permanent Catégories : VIDEO 0 commentaire Imprimer