24 avril 2017

« Étudiant handicapé, j’ai passé une année Erasmus en Irlande. »

 
« Étudiant handicapé, j’ai passé une année Erasmus en Irlande. »
 
Victor Fourcin devant la bibliothèque de la Trinity College, l'université de Dublin où il a étudié pendant un an. © DR
 

Victor Fourcin, 25 ans, atteint d’infirmité motrice cérébrale, a vécu un année Erasmus à Dublin dans le cadre de son cursus en sciences politiques. Aujourd’hui titulaire d’un double master, il évoque les obstacles rencontrés mais aussi les bénéfices d’une expérience à l’étranger.

 

« Si on m’avait demandé, à 15 ans, si je voulais faire des études à l’étranger, j’aurai traité mon interlocuteur de fou ! C’était inimaginable. Je suis infirme moteur cérébral à la suite d’une naissance prématurée. Je me déplace en fauteuil roulant : un manuel pour les courts trajets, sinon un électrique.

 

Pour lire la note entière d'Aurélia Sevestre de Faire Face,

veuillez cliquer ici

23 avril 2017

Tryo - La demoiselle (vidéo)

 

La demoiselle, extrait du nouvel album de Tryo : "Vent debout",

disponible : http://smarturl.it/TryoVentDebout

Clip réalisé par Julien Reymond / Salut ô productions

 La demoiselle : Audrey Barbaud - http://roulettes-et-sac-a-dos.com


Abonne-toi à la CHAINE OFFICIELLE VEVO de TRYO

 pour découvrir toutes leurs nouvelles vidéos :

Le calvaire de Nathalie, atteinte de fibromyalgie depuis 17 ans

Nathalie Pages, chez elle à Cahors/Photo DDM Rémi Simonet
 
Nathalie Pages, chez elle à Cahors/Photo DDM Rémi Simonet

 

Une Cadurcienne de 47 ans souffre d'une une maladie peu connue, la fibromyalgie. Elle touche environ 5 % de la population française dont 80 % de femmes.

 

Nathalie Pages est une femme de 47 ans. Elle est atteinte d'une pathologie peu connue, la fibromyalgie. Cette maladie provoque des douleurs au niveau des articulations empêchant la personne de se déplacer et se traduisant par une fatigue permanente. Cette quadragénaire est atteinte de ces syndromes depuis 17 ans. Les douleurs musculaires n'ont cessé de s'accentuer. Elle ne peut plus travailler et réclame une aide humaine et ménagère au plus vite, car elle bénéficie seulement de l'intervention d'une infirmière qui vient effectuer sa toilette deux fois par semaine.

 

Pour lire l'article en  entier de Sofiane El Majdoubi et Rémi Simonet  de LADEPECHE.fr, veuillez cliquer ici

Visiter Venise en fauteuil roulant c’est possible ! vidéo Handilol

vidéo-reportage  d' Handilol

 

Venise occupe vraiment une place particulière dans notre cœur: d’une part parce que c’est la toute première destination que nous avons faite en Europe en 2011. D’autre part, c’est une ville qui paraît inaccessible en fauteuil quand on pense à sa typologie particulière, avec tous ses ponts et ses canaux ! Et pourtant ! Même s’il reste des choses à améliorer, la municipalité a fait énormément pour l’accessibilité et nombreuses sont les villes qui pourraient prendre exemple sur la Sérénissime, ainsi que sur la bienveillance particulière des vénitiens !

Lire la suite

20 avril 2017

Partagez vos innovations solidaires grâce au concours Fab Life

 

Partagez vos innovations solidaires grâce au concours Fab Life
 
Pour sa 20e édition, le Fab Life  (ex-concours des Papas Bricoleurs, Mamans Astucieuses et Cie), innove avec, en plus de son concours, un hackaton : d'anciens lauréats viendront livrer leur savoir-faire.
 

Avis aux bricoleurs ingénieux, astucieux et autres passionnés de la récup. Le concours Fab Life 2017, vient d’être lancé. Si vous avez développé une solution ou trouvé le truc imparable permettant de faciliter votre quotidien ou celui d’un proche dépendant, vous pouvez participer jusqu’au 31 août à la 20e édition de ce concours ciblé innovations.

 

 Pour lire la note entière d'O. Clot-Faybesse de Faire Face,

veuillez cliquer ici

Le coût du handicap ou la nécessaire solidarité : exemple dans la Vienne

Léo et son père à leur domicile de Châtellerault (Vienne). / © France 3 Poitou-Charentes
Léo et son père à leur domicile de Châtellerault (Vienne).
/ © France 3 Poitou-Charentes

 

Les parents de Léo cherchent à améliorer le quotidien de leur fils. Un garçon de 6 ans, lourdement handicapé. Nombreuses sont ces familles qui en appellent à la solidarité car les dépenses pour des soins ou du matériel spécifiques sont importantes.

Lire la suite

Parent et allocataire de l’AAH : « Je n’ai pas pu faire avec mes enfants ce dont j’avais envie. »

 

Badia Allard : « Le manque d'argent, c'est l'isolement total. Et quand vous avez une différence, c'est encore pire. On ne peut pas exister avec 800 €. » © Franck Seuret

 
 PRÉSIDENTIELLE 2017. Bénéficiaire de l’allocation adulte handicapé (AAH), Badia Allard a élevé trois enfants. Un vrai défi financier car le montant de ce minimum social ne varie pas en fonction du nombre d’enfants pour les personnes n’ayant d’autres ressources que l’AAH.

 

Pour lire la note entière de Franck Seuret de Faire Face,

veuillez cliquer ici
 
Sur l’AAH, regardez également le témoignage vidéo de David Lapendry. Dans l’incapacité de travailler en raison de son handicap, il refuse d’être condamné à vivre sous le seuil de pauvreté. 

19 avril 2017

Présidentielle 2017 : Faire Face invité de Vivre FM

PRÉSIDENTIELLE 2017. Quelles difficultés les personnes en situation de handicap rencontrent-elles au quotidien ? Ressources, compensation, soins… : la rédactrice en chef de Faire Face était ce mardi 18 avril l’invitée de la rédaction de Vivre FM. Au programme : les témoignages vidéo diffusés depuis le 23 mars et jusqu’au 23 avril, date du premier tour de l’élection présidentielle sur faire-face.fr.

 

Donner la parole aux premiers(ières) concerné(e)s, les personnes en situation de handicap, pendant cette campagne présidentielle 2017. Depuis plus de trois semaines, c’est ce que fait le site faire-face.fr. Sa rédactrice en chef, Valérie Di Chiappari, était venue en parler au micro de Vincent Lochmann sur Vivre FM, ce mardi 18 avril.

 

Pour lire la note entière de la rédaction de Faire Face,

veuillez cliquer ici