La ministre des Personnes handicapées a présenté ses priorités d'action aux associations

C’était son premier grand rendez-vous avec les associations de personnes handicapées. Marie-Arlette Carlotti est intervenue lors de la réunion permanente et plénière du Conseil national consultatif des personnes handicapées, le 11 juillet. La ministre déléguée aux personnes handicapées y a présenté ses priorités. A commencer par l’école. Elle a rappelé que 1 500 auxiliaires de vie scolaire allaient être recrutés ; que le chantier de la formation des AVS et de la pérennisation de leur contrat allait démarrer dès la rentrée ; qu’elle venait de signer

le décret définissant l’aide individuelle et l’aide mutualisée

 

Pas d'annonces concrètes


Sa deuxième priorité sera l’accès et le maintien dans l’emploi. Elle veillera, entre autres, au pilotage de la politique de l’emploi,

que la cour des comptes avait jugé déficiente, avec la préparation de la signature de la convention pluriannuelle d’objectifs et de moyens, prévue pour 2013,entre Pôle emploi, l’Agefiph, le FIPHFP et la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie.


Troisième priorité : l’accessibilité. L’engagement pris par François Hollande de créer une agence nationale de l’accessibilité universelle sera tenu. Reste à en définir les contours, qui feront l’objet de discussions avec les associations.


Elle a par ailleurs fait part de son intention d’améliorer l’accès aux soins, grâce notamment à une meilleure coordination entre les établissements sociaux et médico-sociaux et le secteur sanitaire, ainsi que le dispositif de compensation de la perte d’autonomie.


La trame de son discours, qui n'a pas été rendu public, était similaire à

celui prononcé le 22 juin, lors du congrès de la Fnath. « Si elle n’a pas fait d’annonces concrètes lors de cette réunion, elle s’est montrée déterminée à accorder une large place à la concertation avec les associations », commente l’Association des paralysés de France. Marie-Arlette Carlotti devrait recevoir, durant la semaine du 16 au 20 juillet, les deux sénatrices qui ont élaboré


le rapport sur l’application de la loi de février 2005.


Article de Franck Seuret de Faire Face

Lien permanent Catégories : Accessibilité, Blog APF 0 commentaire 0 commentaire Imprimer

Les commentaires sont fermés.