Lalbenque. Claude Barrès aux 19es jeux mondiaux des transplantés en Afrique du Sud

Claude Barrès dans son écrin de verdure.

Claude Barrès dans son écrin de verdure.


Les 19e Jeux mondiaux des Transplantés se déroulent du 28 juillet au 3 août prochain à Durban en Afrique du Sud. Le Lalbenquois Claude Barrès, 74 ans, Président national de Trans-forme brillamment réélu le 15 juillet, sera à la tête d’une délégation de 87 personnes dont 13 enfants et un médecin. Elle sera reçue à l’Ambassade de France. Valérie Fourneyron, ministre des Sports et Laurent Fabius ministre des Affaires étrangères, patronnent cette compétition. Nous venons de rencontrer Claude, greffé du foie en 2004, à la veille de son départ.

Interview :


Dans quelles disciplines votre délégation sera représentée ?


Tout d’abord il faut savoir que nous serons 1500 compétiteurs représentant 48 nations. Il y aura des compétitions d’athlétisme, de natation, de tennis de table, de squash, de tennis de cyclisme, de golf, de batminton, de pétanque… Nous aurons des concurrents dans toutes ces disciplines.


A titre personnel où allez-vous concourir ?


Je me suis engagé dans le 5000 m course sur route, le 5000 m marche sportive et le 100 m sur piste.


Quelle préparation avez vous suivie ?


Le sport est ancré en moi et progressivement il est devenu une thérapie. Tous les jours, j’effectue 6 km de marche rapide. Tout cela me permet de conserver une bonne forme physique. Cette forme s’est traduite positivement lors de l’infarctus qui m’a frappé en avril dernier et dont j’ai bien récupéré.


Parlez-nous de Trans-Forme


Je m’y investis beaucoup au niveau régional et national ; au niveau local c’est surtout s’il me reste du temps.


L’association dispose d’une équipe de salariés, un directeur, une chef de projet et une chargée de partenariat et de gestion. Au niveau du Lot nous avons six adhérents. J’ai beaucoup apprécié la reconnaissance des adhérents qui m’ont réélu confortablement.


Rappelons que c’est une maladie génétique à la naissance qui a usé prématurément le foie de Claude Barrès. Celui-ci ne rejetait pas le fer et en 2004 il a été greffé. Depuis Claude se passionne et milite pour cette noble cause du don d’organes.

Lien permanent Catégories : Handisport 0 commentaire 0 commentaire Imprimer

Les commentaires sont fermés.