Accessibilité des handicapés : Foix et Albi bons élèves, Cahors peut mieux faire

Toulouse perd 12 places par rapport à l'an dernier.

 

L'accessibilité dans les transports en commun, un enjeu majeur selon l'APF.

 

L'accessibilité dans les transports en commun, un enjeu majeur selon l'APF.

 

L'Association des paralysés de France (APF) a dévoilé ce mardi son baromètre de l'accessibilité pour 2013. Force est de constater que les villes du Sud-Ouest peuvent mieux faire, même si elles sont toutes en progrès par rapport à l'année précédente. Foix et Albi sont les bons élèves de la classe, Cahors ferme la marche dans la région.

Selon l'APF, l'étude révèle un retard "préoccupant" dans la mise en accessibilité des 96 chefs-lieux départementaux. A tel point que l'association a déclenché "un avis de tempête". Bien que la moyenne nationale ait augmenté continuellement de 2009, année de la première étude, à 2013, passant de 10,6 à 14,14/20, APF demeure "très préoccupée par rapport au respect concret de mise en accessibilité de la France au 1er janvier 2015", souligne-t-elle dans un communiqué. Selon elle, la note moyenne de 2013 est "un grave échec de la politique de mise en accessibilité en France". L'étude montre notamment qu'un tiers des chefs-lieux de département n'ont pas la moyenne pour l'accessibilité de leurs équipements municipaux. Parmi eux, figurent Tarbes (5/20), Cahors (8/20), Auch (8/20) et Carcassonne (9/20). Dans ce secteur, Rodez obtient 13,6/20 ; Agen 13,25 ; Montauban 11,3 ; Toulouse 17,2 ; Albi 14 et Foix 15.

Foix et Albi, bons élèves

Avec une note moyenne de 16,8/20, Foix se classe 8e de ce classement, ex aequo avec Epinal, assez loin néanmoins du trio de tête formé par Grenoble (18,7/20), Nantes (18/20) et Caen (17,6/20). L'APF salue particulièrement la politique locale volontariste en lui attribuant la note de 21/21. Il faut dire que la préfecture de l'Ariège a augmenté sa moyenne de 3,3 points par rapport à 2012.
Deuxième dans la région, Albi obtient la note moyenne de 16,1/20 (+1,6 par rapport à 2012) et se classe 18e en compagnie de Châteauroux.

 

Toulouse dégringole au classement, perdant 12 places par rapport à l'année précédente, malgré une moyenne en hausse de 0,5 point (15,5/20 contre 15 en 2012). Malgré une politique locale jugée volontariste (21/21) et des équipements municipaux adaptés (17,2/20), la Ville rose paie son cadre de vie peu adapté aux personnes handicapées (10/21).

 

Montauban est 34e au classement, avec une note moyenne de 14,9/20, en progression de 0,4 point par rapport à 2012. Selon l'APF, la préfecture de Tarn-et-Garonne pêche par le manque d'accessibilité de ses équipements municipaux (11,3/20). Agen est 43e avec une moyenne de 14,6/20 (+0,4). A la 52e position, on retrouve Auch (13,9/20, +0,4). Rodez se classe 56e avec une moyenne de 13,6/20 contre 12,9 en 2012. Suivent Carcassonne et Tarbes au 64e rang ex aequo. La seconde réalisant une meilleure progression (+,1,3 point), Carcassonne n'ayant pris que 0,3 point. Enfin Cahors pointe à la 88e place sur 96 avec une moyenne de 11,6/20, en progression toutefois de 0,6 point.

A noter cette année, qu'aucune ville n'est sous la moyenne.

Lien permanent Catégories : Accessibilité 0 commentaire 0 commentaire Imprimer

Les commentaires sont fermés.