Place pour handicapés : Bernard Charles écrit au maire

Bernard Charles, l'ancien maire de Cahors./  DDM, archives

 

Bernard Charles, l'ancien maire de Cahors./ DDM, archives

 

Société - Quai Champollion

 

Lundi 29 juin, Bernard Charles, l'ancien maire de Cahors, a adressé un courrier à Jean-Marc Vayssouze pour renouveler sa demande concernant la matérialisation de places de stationnement pour les personnes à mobilité réduite, sur le quai Champollion, au droit de la traversée prolongeant la place du même nom. Dans cette lettre, le député honoraire rappelait que les trois emplacements réservés aux personnes handicapées qui existaient place Champollion avaient été supprimés lors des travaux de réfection de la place. L'ancien premier magistrat avait, déjà, évoqué cette question au printemps et le maire actuel lui avait répondu le 9 avril : «Je vous confirme que si le réaménagement de cette place s'est concrétisé à la faveur d'une suppression des emplacements de stationnement, la question des emplacements pour personnes à mobilité réduite a effectivement été prise en compte», lui écrivait Jean-Marc Vayssouze l'assurant qu'en compensation deux places de PMR seraient bien matérialisées sur le quai Champollion. Ne voyant rien se dessiner, Bernard Charles a, donc, de nouveau pris la plume soulignant l'utilité de ces travaux très simples à mettre en place, surtout depuis la généralisation du parking payant.

 

 Source J-M. F. de LADEPECHE.fr

Lien permanent Catégories : Automobile, Handicapé 1 commentaire 1 commentaire Imprimer

Commentaires

  • Je me souviens que quand Bernard Charles, était maire de Cahors l'APF lui avait proposé de se mettre en fauteuil roulant ( pour se rendre contre des problèmes de circulation des handicapés en fauteuil roulant) et de faire le circuit de la mairie, rue Joffre, place Chapou, remonté rue Foch et retour à la mairie, parcours filmé par FR3. il faudrait proposé la même parcours à Jean-Marc Vayssouze pour qu'il se rendre compte que rouler sur les pavés en fauteuil roulant .

Les commentaires sont fermés.