AAH et épargne : Ségolène Neuville précise sans rassurer

AAH et épargne : Ségolène Neuville précise sans rassurer

 

« Un allocataire de l’AAH ne devra pas, pour quelques euros de revenus du patrimoine, perdre un complément de l'AAH » : Ségolène Neuville, en commission à l'Assemblée nationale.

 

Le gouvernement ne veut pas renoncer à son projet de prendre en compte les intérêts non imposables des comptes d’épargne dans le calcul de l’AAH. Mais la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées assure que les personnes n’ayant que « quelques centaines d’euros d’épargne» ne seront pas impactées.

 

 Plus de 16 000 personnes ont déjà signé la pétition de l’APF,

 

Pour lire la note entièrement de Franck Seuret, de Faire Face,

veuillez cliquer ici

Lien permanent Catégories : Blog APF, Handicapé, RESSOURCES 0 commentaire 0 commentaire Imprimer

Les commentaires sont fermés.