Aide humaine et handicap : un uppercut à l’emploi direct

Aide humaine et handicap : un uppercut à l’emploi direct
 
Le nombre de personnes en situation de handicap employant des tierces personnes en gré à gré a chuté de 12,7% entre 2004 et 2014.
 
 Le nombre de personnes en situation de handicap employant des tierces personnes en direct n’a jamais été aussi bas, depuis dix ans, selon le baromètre de la Fepem. En cause, les tarifs trop bas de la PCH aide humaine. Pourtant, le gré à gré constitue un modèle valorisant pour les personnes handicapées y ayant recours, selon une récente étude.
 
 Pour lire la note entièrement de Franck Seuret, de Faire Face,

veuillez cliquer ici

 

Fédération des particuliers employeurs de France (Fepem)

Lien permanent Catégories : Blog APF, Handicapé, RESSOURCES 0 commentaire 0 commentaire Imprimer

Les commentaires sont fermés.