23 mai 2016

Crises humanitaires : les personnes handicapées laissées-pour-compte

Crises humanitaires : les personnes handicapées laissées-pour-compte
 
Safi, un Syrien ayant fui son pays en guerre, travers la Hongrie à pied. Lors de déplacements massifs, les personnes handicapées figurent parmi les populations les plus vulnérables.

 

Les personnes handicapées sont les grandes oubliées de l’aide internationale lors des crises. Plusieurs ONG ont obtenu qu’une charte pour leur inclusion dans les programmes d’urgence soit soumise à la signature lors du Sommet humanitaire mondial.

 

C’est le premier sommet du genre. Les 23 et 24 mai, le Sommet humanitaire mondial de l’ONU rassemble, à Istanbul, plus de 5 000 personnes. Objectif : améliorer l’aide d’urgence face à des crises, de plus en plus nombreuses et complexes

 

Pour lire la note entièrement de  Franck Seuret de Faire Face, 

veuillez cliquer ici

Les commentaires sont fermés.