Accessibilité : la nouvelle Déléguée ministérielle prend la parole

 

Suite au départ précipité de Marie Prost-Coletta, c'est à Brigitte Thorin qu'est revenue d'occuper le poste de Déléguée ministérielle à l'accessibilité. Elle dresse le bilan de sa prédécesseur e et annonce vouloir poursuivre ce qui a été mis en place.

 
Le 1er juillet 2016, Brigitte Thorin était nommée nouvelle Déléguée ministérielle à l'accessibilité, en lieu et place de Marie Prost-Coletta.

Rien ne prédisposait pourtant Brigitte Thorin à ce poste, elle qui a mené une longue carrière dans les domaines techniques et des ressources humaines. Ce qui ne l'a pas empêchée de prendre toute la mesure de la fonction et des responsabilités qui lui incombent. « M'inscrivant dans la continuité des travaux de mes prédécesseur(e)s dont je tiens à saluer l'action, et plus particulièrement Marie Prost-Coletta qui a conduit le chantier de concertation de l'hiver 2013-2014 et porté le déploiement du dispositif Ad'AP, je mettrai tout en œuvre pour que l'accessibilité demeure au cœur des politiques publiques », écrit-elle dans une tribune parue ce 30 août sur le site de la DMA.

 

Et de rappeler « l'objectif ambitieux » de la loi de 2005 et du « cadre parfois ressenti comme contraignant mais porteur de ces évolutions au bénéfice de tous » qui a été élaboré. « Puis il a fallu donner du temps au temps », souligne-t-elle, « et inventer de nouveaux dispositifs pragmatiques et ambitieux pour maintenir la dynamique quand cela s'est avéré nécessaire ».

 

Avant de conclure : « Un travail remarquable a été réalisé depuis 2005. Le sillon est tracé, les semailles en cours mais les moissons restent encore à venir ».

 

Source : http://www.batiactu.com

Catégories : Accessibilité

Les commentaires sont fermés.