13 septembre 2016

Un service à la demande à Cahors

En fauteuil roulant

Noëlle Boyer, adjointe au maire, et Marcelle Rives, présidente de l'association AIL46./Photo DDM, LC

 
Noëlle Boyer, adjointe au maire, et Marcelle Rives, présidente de l'association AIL46./Photo DDM, LC

 

La convention pour le transport à la demande des personnes à mobilité réduite a été signée, hier, à l'hôtel de ville de Cahors. Le Centre communal d'action sociale s'est associé avec Auto Insertion lotoise 46 et la résidence d'Olt pour ce projet.

 

«Il y avait de la demande des personnes en fauteuil roulant mais aucun passage à l'acte. Nous avons donc instauré ce service pour combler le manque de transports pour les personnes qui en ressentaient le besoin», déclare Noëlle Boyer, adjointe au maire en charge des solidarités et vice-présidente du CCAS. «Ce transport sera exclusif aux habitants de Cahors et sera axé sur le marché du mercredi matin ; le véhicule passera prendre à leur domicile les personnes concernées et les ramènera chez elles», complète-t-elle.

 

La résidence d'Olt mettra à disposition un véhicule qui pourra accueillir trois fauteuils roulants et des accompagnants. La prestation du transport est de 3 € aller-retour. «Le but pour la résidence d'Olt n'est pas de faire une marge mais seulement de payer l'essence et l'entretien du véhicule», explique Édith Lombard, directrice de la résidence.

 

L'association AIL 46 se chargera des inscriptions. Les personnes concernées devront contacter le 05 65 35 29 30 ou par mail à ail46@wanadoo.fr, le lundi matin au plus tard, et informer le chauffeur accompagnant de la présence d'éventuels accompagnateurs.

 

Les personnes à mobilité réduite devront justifier leur utilisation du transport avec une carte d'invalidité. «Un bilan sera effectué à la fin des trois mois pour renouveler ou suspendre cette prestation», conclut Noëlle Boyer.

 

Source : LC de ladepeche.fr

Les commentaires sont fermés.