30 septembre 2016

Des baptêmes en parapente pour Vaincre la mucoviscidose

Un parapentiste.
Un parapentiste.

Samedi 1er et dimanche 2 octobre, si la météo le permet, ils seront des dizaines de parapentistes à s'envoyer en l'air sur les hauteurs de Cajarc, pour des baptêmes de l'air pas communs.

 

Se glisser au gré des courants et survoler la perle de la vallée, tout en apportant son obole à l'association Vaincre la mucoviscidose, tel est le désir du club de parapente local, Causses en ailes.

 

C'est en 2014 que commence l'histoire.

 

«Lors de la Virade de l'Espoir en octobre 2014 en Touraine, explique Pierre Travert l'un des organisateurs, un ami pompier m'a contacté pour organiser des vols au profit de cette association. Je le connaissais depuis quelques années, dans le cadre des challenges sportifs des sapeurs pompiers. Léonie sa fille de 10 ans est atteinte de cette maladie.


Avec d'autres biplaceurs, nous avons réalisé une soixantaine de décollages dans la journée. J'avoue que le combat qu'il mène pour sa fille m'a bouleversé. En arrivant dans le Lot, j'avais à cœur de poursuivre cette action, et dès le printemps 2015, Causses en ailes s'est également impliqué dans le projet. Ce week-end, ce sera la 3e édition. Tout le monde peut participer, même les enfants, à partir de sept ans».

 

Il suffit pour s'offrir une balade en delta biplace dans le ciel cajarcois, de téléphoner au 06 87 90 75 58, où la messagerie donnera tous les renseignements nécessaires, mais surtout le lieu aux alentours de Cajarc, qui sera précisé la veille, en fonction des conditions météorologiques. Le site sera fléché au départ de la mairie de Cajarc, et les baptêmes s'effectueront par ordre d'arrivée.

 

Grâce au bénévolat de nombreux parapentistes de la région, tout l'argent récolté est reversé à l'association Vaincre la mucoviscidose. Chaque don pour un baptême sera libre, avec un minimum de 25 €. L'an dernier nous avions collecté et reversé 2 400 €. Je rassure les lecteurs, nous avons tous le brevet pilote, la qualification biplace, et nous sommes assurés par la Fédération française de vol libre».

 

Pas d'inscription, renseignements sur www.causses-en-ailes.fr 

Les commentaires sont fermés.