28 novembre 2016

Une immersion dans le monde du handicap - Forum

Les Francas ont souhaité sensibiliser les enfants au handicap et aux différences, car la peur de l'autre naît souvent de la méconnaissance.
 
Les Francas ont souhaité sensibiliser les enfants au handicap et aux différences, car la peur de l'autre naît souvent de la méconnaissance.

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par divers ministères dont ceux de l'Éducation nationale, des Affaires sociales, de la Santé et de la Jeunesse et des Sports, les Francas rassemblent, depuis 1944, des hommes et des femmes préoccupés par l'émancipation sociale des enfants.

 

 Mercredi 23 novembre, la salle Balène de Figeac accueillait le premier forum de sensibilisation au handicap et à la différence. Financé par la CAF du Lot, cet événement, à destination des animateurs et des plus jeunes, tendait à mettre l'accent sur l'accueil des enfants handicapés dans les centres de loisirs.


La peur de l'autre naît souvent de la méconnaissance de sa singularité, ainsi l'apport d'un éclairage permet aux enfants d'abolir les clivages et de renforcer les fondements de cohésion d'une société plurielle. Dans cet esprit, au travers de sept ateliers de jeux, débats et mises en situation, 80 enfants des centres de loisirs de Figeac, Cajarc, Saint-Céré, Bretenoux, Assier, Capdenac et Decazeville ont pu, tout au long de la journée, évoquer et toucher du doigt les difficultés quotidiennes rencontrées par les personnes atteintes d'un handicap.

 

«C'est la première fois que nous organisons une manifestation entièrement dédiée aux enfants, confiait Benjamin Brasseur, délégué départemental de l'association les Francas. Nous œuvrons aujourd'hui pour que les enfants atteints d'un handicap, quel qu'il soit, puissent accéder aux loisirs en milieu ordinaire, hors centres spécialisés, comme l'exige d'ailleurs la loi Handicap de 2005. Nous pensons que les différences, je parle de toutes les différences, sont une source de richesse pour le vivre-ensemble, et plus tôt nous sensibiliserons les jeunes à cela, plus tôt ils se montreront bienveillants. Cela permet également aux enfants de se rencontrer, d'échanger et de connaître d'autres structures.» Les Francas ont reçu le soutien de partenaires et acteurs pour assurer le bon déroulement du forum. Un goûter est venu clôturer cette journée pédagogique d'immersion ludique dans le monde du handicap et de la différence.

 

Rendez-vous en 2017 pour un prochain forum.

Les commentaires sont fermés.