Un plaidoyer pour l'accessibilité d'APF France Handicap du Lot

La salle et Francis Mercadier à la tribune.
 
La salle et Francis Mercadier à la tribune.
 

Samedi matin, la délégation APF France Handicap du Lot réunissait les Lotois venus des 4 coins du département pour son assemblée générale. Maryse Maury vice-présidente chargée du Handicap représentait le conseil départemental et Noëlle Boyer adjointe en charge du handicap, représentait la ville de Cahors.

Francis Mercadier, président, et Yves-Eric Desmoulins, directeur, accueillaient les adhérents en présence de Morgan Lifante, administrateur et trésorier national de l'APF France Handicap.

Francis Mercadier a ouvert la séance par une intervention faisant le constat du fossé qui se creuse de plus en plus entre le discours politique toujours largement relayé et la réalité du vécu au quotidien des personnes handicapées.

Il a fait un plaidoyer pour une accessibilité réelle de tous, aux soins, aux lieux de soins, au logement, à la ville, au travail…

Il a évoqué la gravité d'affirmer des droits dans la loi, de ne pas les réaliser, parfois de régresser et même de revenir sur des progrès.

Il a énoncé des arguments pour la mise en place d'une réelle politique de compensation du handicap et pour l'objectif à atteindre collectivement, qu'aucune personne handicapée ne soit contrainte de vivre en dessous du seuil de pauvreté.

Il a exprimé la crainte, à défaut de réussir ces enjeux de société, que ne survienne un étiolement de la substance même du mot solidarité dans le triptyque des valeurs républicaines et a rappelé enfin la nécessité pour tous de vivre libre et de ne pas accepter la régression des droits fondamentaux dans une société solidaire ouverte à tous.

Lien permanent Catégories : Accessibilité, Handicapé 0 commentaire 0 commentaire Imprimer

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel