Jean-Christophe Parisot, préfet handicapé et chantre de la fragilité, est décédé

Jean-Christophe Parisot interviewé
 
Atteint de myopathie, Jean-Christophe Parisot a eu toute sa vie à cœur de porter la parole des personnes handicapées. © DR

Premier préfet handicapé de France, Jean-Christophe Parisot est décédé le 18 octobre à l’âge de 53 ans. Atteint d’une myopathie, ce père de quatre enfants et homme de foi, a toujours lutté contre les inégalités et l’exclusion. Son combat ? Permettre à toute personne en situation de handicap de prendre sa place dans la société.

Sur son compte facebook, Anne-Sophie Parisot a rappelé que son frère avait « consacré sa vie à la défense des exclus et des plus vulnérables », ne cessant d’affirmer combien « le handicap était une chance pour notre société ».

Journaliste à Faire Face, pour voir la suite de son article cliquer ici

_________________________________

Nommé en 2010 sous-préfet à Montpellier, rattaché au préfet de la région Languedoc-Roussillon, en charge du développement urbain, Jean-Christophe Parisot sous-préfet du Lot de 2008 à 2010, s’est éteint dimanche à l’âge de 53 ans.

Paraplégique et atteint d’une myopathie, Jean-Christophe Parisot, ancien militant de la cause des handicapés qui devenait à Cahors le premier membre du corps préfectoral en situation de handicap.

Extrait de l'article de Jean-Luc Garcia de LADEPECHE.fr, cliquer ici pour voir l'article

____________________________

Voir sur ce blog, 3 articles sur Jean-Christophe Parisot

Jean-Christophe PARISOT: Sous-préfet et secrétaire général du Lot.

J.-C. Parisot :« Un sous-préfet heureux »

Handicap et Église catholique : « Passer à une parole adulte. »

Lien permanent Catégories : Blog APF, Handicapé 0 commentaire 0 commentaire Imprimer

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel