afs

  • «Le malade doit être acteur de sa maladie»

    Actu Santé

    De gauche à droite : Gérard Thibaud, Patricia Chatelin (déléguée générale de l'Anadar Lot), Dr Lassoued (

    De gauche à droite : Gérard Thibaud, Patricia Chatelin (déléguée générale de l'Anadar Lot), Dr Lassoued

     

    La neuvième Journée de la polyarthrite rhumatoïde a connu un vif succès, samedi, à Cahors, tant par l'affluence que par la qualité des intervenants. L'Andar (association nationale de défense contre l'arthrite rhumatoïde) et l'AFS (association France spondylarthrites) étaient aux manettes. Les principaux protagonistes ont répondu à nos questions.

     

    Patricia Chatelin, quel est le rôle de l'Andar Lot ?

    Faire de l'écoute active des malades, rompre leur isolement, leur apporter des informations et créer du lien avec cette journée annuelle. Deux patientes expertes animent des séances d'éducation thérapeutique à l'hôpital de Cahors et nous siégeons dans des instances CPAM, hôpital.

     
     Pour lire la note entièrement de G. Molesin de LADEPECHE.fr,

    veuillez cliquer ici

    Lien permanent Catégories : SANTE 0 commentaire 0 commentaire Imprimer