andar

  • Une journée de la polyarthrite rhumatoïde pour rompre l'isolement

    Joëlle Molesin, Marie Feyt et le Dr Lassoued entourés de G. Thibaud, président national de l'Andar et des intervenants de la journée.
     
    Joëlle Molesin, Marie Feyt et le Dr Lassoued entourés de G. Thibaud, président national de l'Andar et des intervenants de la journée.

    La onzième journée de la polyarthrite rhumatoïde a connu un vif succès samedi à Cahors tant par l'affluence aux ateliers thématiques du matin et aux conférences de l'après-midi que par la qualité des intervenants. L'Andar (Association de défense contre l'arthrite rhumatoïde) et l'AFS (association France spondylarthrite) en étaient les organisatrices avec la collaboration du service de rhumatologie de l'hôpital de Cahors

    Les protagonistes ont répondu à nos questions.

      Pour lire la note entière de G. M. de  LADEPECHE.fr  veuillez cliquer ici

    Lien permanent Catégories : Handicapé, SANTE 0 commentaire 0 commentaire Imprimer
  • «Le malade doit être acteur de sa maladie»

    Actu Santé

    De gauche à droite : Gérard Thibaud, Patricia Chatelin (déléguée générale de l'Anadar Lot), Dr Lassoued (

    De gauche à droite : Gérard Thibaud, Patricia Chatelin (déléguée générale de l'Anadar Lot), Dr Lassoued

     

    La neuvième Journée de la polyarthrite rhumatoïde a connu un vif succès, samedi, à Cahors, tant par l'affluence que par la qualité des intervenants. L'Andar (association nationale de défense contre l'arthrite rhumatoïde) et l'AFS (association France spondylarthrites) étaient aux manettes. Les principaux protagonistes ont répondu à nos questions.

     

    Patricia Chatelin, quel est le rôle de l'Andar Lot ?

    Faire de l'écoute active des malades, rompre leur isolement, leur apporter des informations et créer du lien avec cette journée annuelle. Deux patientes expertes animent des séances d'éducation thérapeutique à l'hôpital de Cahors et nous siégeons dans des instances CPAM, hôpital.

     
     Pour lire la note entièrement de G. Molesin de LADEPECHE.fr,

    veuillez cliquer ici

    Lien permanent Catégories : SANTE 0 commentaire 0 commentaire Imprimer