avs

  • Le lycée agricole de La Vinadie à Figeac veut maintenir ses AVS

    Alors que les contrats aidés sont sur la sellette, l'équipe éducative soutien ses agents, chargées du suivi d'élèves en situation de handicap. Un point sur la situation.

     

    Une partie de l’équipe éducative du lycée agricole encadrant Céline (AVS) et le père de Youri.

    Réuni jeudi 19 octobre, un groupe d’enseignants, de personnel du lycée, et de parents, s’est constitué pour lancer un message d’alarme sur la situation des AVS (Auxiliaires de Vie Scolaire). Leur présence est aujourd’hui remise en cause avec la suppression des contrats aidés annoncée par le Gouvernement.

    Au lycée agricole, les AVS assurent le suivi d’élèves en situation de handicap (handicap physique ou atteint de dyslexie). 56 d’entre eux bénéficient d’un aménagement spécifique durant leur scolarité, l’aide apportée étant à la fois matérielle et humaine. Les AVS y jouent un rôle important.

    Pour lire la note entière de  La Vie Quercynoise, veuillez cliquer ici

    Catégories : Empoi, Handicapé
  • Les accompagnants des élèves handicapés en colère.

    Ce mercredi, le collectif "AVS en Colère 31" appelait à la manifestation. Les accompagnants d'élèves handicapés demandent une revalorisation de leur statut, une meilleure reconnaissance de leur fonction. A la rentrée 2016, quatre cents AVS n'avaient pas reçu leur affectation.


    AVS et AESH. Plusieurs sigles pour un seul métier. Ils manifestaient ce jeudi pour demander une pérennisation de leurs postes et de meilleurs statuts. © Jean-Pierre Duntze, France 3 Midi-Pyrénées

     

    © Jean-Pierre Duntze, France 3 Midi-Pyrénées AVS et AESH. Plusieurs sigles pour un seul métier. Ils manifestaient ce jeudi pour demander une pérennisation de leurs postes et de meilleurs statuts.

     

    Pour lire la note entière de Delphine Gérard

    de France 3 Midi-Pyrénées, veuillez  cliquer ici

    Catégories : Empoi, Handicapé, RESSOURCES
  • Un auxiliaire de vie scolaire, pour qui et pourquoi ?

     

    Dans une classe de CE1, à Arras, la maîtresse fait les cours normalement... ou presque. Le petit Frédéric, handicapé physique et mental, reçoit l'aide d'une assistante de vie scolaire. Une mission importante selon l'avis même de l'institutrice. Mais, malgré le besoin d'AVS, la précarité de l'emploi en freine certains dans leur vocation.

     
    Source vidéo: Tf1/13h
    Catégories : Handicapé, VIDEO