conception universelle

  • Accessibilité : la conception universelle une réponse aux polémiques sur les normes ?

    Alors que se tient le salon Urbaccess, la question des normes d’accessibilité dans les établissements recevant du public et dans les bâtiments d’habitation neufs continue d’agiter les débats : faut-il moins de normes, des normes plus simples, des normes plus strictes ? Et si la réponse était finalement : les mêmes normes pour le confort de tous ?

     

     

    Dans les 50 premières mesures de simplification des normes de constructions présentées en juin 2014 et destinées à relancer le secteur en faisant notamment baisser le coût des ouvrages, pas moins de 17 relevaient du domaine de l’accessibilité (voir encadré). Près d’une sur trois.

     

    En effet à en croire des professionnels de l’immobilier tels Henri Buzy-Casaux, président de l’Institut du Management des Services Immobiliers  : «  La norme relative aux handicapés constitue un handicap insupportable pour la construction », estime cet ancien responsable de la FNAIM dans une tribune sur le site Capital.fr. « Elle contribue de façon majeure à empêcher les promoteurs de produire à des prix accessibles au plus grand nombre de ménages. L’accessibilité technique généralisée a fini par mettre à bas l’accessibilité économique de l’offre » conclut-il. L’augmentation des surfaces nécessaires pour rendre accessible un logement aux personnes à mobilité réduite serait selon lui de 7 à 10 % et entraînerait donc un surcoût qui pourrait se monter à 7 %.

     

     Pour lire la note entièrement d'Adrien Pouthier - LE MONITEUR.FR,

    veuillez cliquer ici

    Lien permanent Catégories : Accessibilité, Logements, ERP & IOP 0 commentaire 0 commentaire Imprimer