déserts médicaux

  • Déserts médicaux : la contribution d’APF France handicap

    Alors qu’une commission d’enquête sur les déserts médicaux a été mise en place, APF France handicap a été auditionnée le 17 mai dernier par cette dernière lors d’une table ronde associative.

    Cette commission d’enquête, présidée par Alexandre Ferchi, est composée de 30 parlementaires tous bords politiques et a pour rapporteur Philippe Vigier, à l’origine de nombreuses initiatives de l’Assemblée nationale pour prendre des mesures de régulations de l’offre de soins pour lutter contre les déserts médicaux.

    L’occasion pour APF France handicap de porter une mesure originale : transposer la logique de la démarche « une réponse accompagnée pour tous » dans le sanitaire.

    Télécharger la contribution d’APF France handicap

    Source: APF France handicap

  • Santé : des territoires abandonnés

     
    La France des déserts médicaux

    « De vastes pans de la France sont en voie de désertification », selon le géographe de la santé Emmanuel Vigneron, alors que parallèlement, l’offre de soins dans les métropoles « se renforce et se densifie ».

    Qualité de l’offre des soins de proximité, en 2017

    Une note de 0 à 10 pour la qualité de la desserte médicale a été attribuée à chaque canton en fonction de la densité des effectifs de praticiens pour 10 000 habitants, au niveau du canton pour les chirurgiens-dentistes, les masseurs-kinésithérapeutes, les médecins généralistes libéraux et les médecins généralistes salariés, et au niveau du département pour les médecins spécialistes. La note de synthèse donne plus d’importance aux médecins généralistes libéraux et aux spécialistes.

     

    Pour lire l'article entier du MONDE, veuillez cliquer ici

    Catégories : SANTE
  • Déserts médicaux : les pistes des médecins libéraux

    Consultés par le gouvernement, les médecins libéraux ont détaillé leurs propositions pour lutter contre le manque d’ installation des médecins dans certaines zones. Au programme : développement des stages des futurs médecins et un meilleur accompagnement de ceux qui souhaitent s’installer.

     

    Le gouvernement veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022.

    Indemnités de logement pour les internes, places en crèche pour les enfants... Le premier syndicat de médecins libéraux, la CSMF, a détaillé jeudi ses pistes pour lutter contre les déserts médicaux, en prévision du plan promis pour septembre par le gouvernement. "Il faut que tout le monde se retrousse les manches", a prévenu lors d'un point de presse le président du syndicat, Jean-Paul Ortiz, attendu vendredi au ministère de la Santé et à l' Elysée dans le cadre des "concertations" lancées par le gouvernement.

     

    Pour lire l'article entier d'allodocteurs.fr, veuillez cliquer ici

    Catégories : SANTE