Lauréats du CCAH sur des projets pour l'autonomie des personnes handicapées

A Paris, a eu lieu la troisième cérémonie des Lauréats du Comité national coordination handicap (CCAH). Objectif : valoriser des projets exemplaires portés par les acteurs du secteur du handicap, soutenus par le CCAH qui a fêté ses 40 ans cette année.


Palmarès.


Prix de l’accès à l’emploi :


Etablissement et service d’aide par le travail (Esat) le Pech de Gourbière,

géré par l’association mutualiste agricole de Rocamadour (Lot)

L’Esat accueille 75 travailleurs handicapés et 6 personnes à la retraite ou la préparant. 54 résidents vivent dans le foyer d’hébergement situé sur le même site, les autres, plus autonomes, dans des appartements implantés dans les communes voisines. Elles bénéficient du service d'accompagnement à la vie sociale (SAVS) de l'établissement. L’Esat assure des activités de blanchisserie et d’entretien d’espaces verts. Plus original, les travailleurs sont détachés au sein d’une chèvrerie-fromagerie pour fabriquer et vendre des fromages de Rocamadour AOC.

Prix de l'accompagnement des enfants et adolescents handicapés :


Institut d'éducation motrice (IEM) APF d'Uckange (Moselle)

L’établissement, qui accueille quatorze enfants âgés de 3 à 14 ans, est situé au rez-de-chaussée de l’école primaire Paul Verlaine à Uckange, ce qui favorise les contacts informels entre tous les enfants. Chaque jour, le temps de la récréation est l’occasion de prendre l’air et de s’amuser. Mais l’autonomie restreinte des enfants en situation de handicap moteur limite leurs jeux. Aussi, l'EM a t-il créé une aire de jeux adaptés. L’igloo, la balançoire et le tourniquet pouvant accueillir les fauteuils des enfants sont des prototypes uniques en leur genre.

 

Prix de l’accompagnement des personnes polyhandicapées :


foyer d’accueil médicalisé (Fam) Le Bel Air à Fontenay les Briis (Essonne), géré par l’association l'Essor

Au mois d’avril, l’établissement accueillera quarante personnes en situation de polyhandicap et proposera quatre places d’accueil temporaire. Le Fam est divisé en quatre unités. Chaque personne pourra évoluer dans sa chambre, dans l’espace commun avec les résidents de la même unité et dans l’espace institutionnel avec les autres usagers, le personnel et les visiteurs.

Le bonus ? La mise en place d’activités adaptées : atelier nature (horticulture et petite ferme) activant la stimulation des sens, atelier travaux de petites séries, modestes mais valorisantes, et atelier cuisine et repassage.


Prix de l'accès à l'autonomie :


Résidence La Source du Mesnil, gérée par l’association Vivre ensemble au Mesnil-Esnard (Seine-Maritime)

Les personnes handicapées psychiques vivent souvent chez leurs parents en appartement autonome avec la présence régulière d'un proche ou en milieu hospitalier dans l’attente d’une solution de logement. Certaines, se retrouvent aussi dans la rue. Début 2011, l’association Vivre ensemble a ouvert la Résidence La Source du Mesnil. Intégrée dans un quartier résidentiel du Mesnil-Esnard, elle accueille dix personnes. Chacune bénéficie d’un studio autonome, de repas et d’activités collectives. L’association dispose également d’un appartement de "formation à l’autonomie", accueillant des personnes qui souhaitent expérimenter la vie en logement indépendant.


Prix Spécial du jury


Maison d’accueil spécialisée (Mas) Handas/APF L'Aquarelle à Oignies (Pas-de-Calais)

L’Aquarelle, qui accueille des adultes en situation de polyhandicap, propose notamment un service de Mas externalisée avec service d’aide humaine à domicile.

 

Enfin, durant la manifestation, le centre hospitalier Léon-Jean Grégory de Thuir (Pyrénées-Orientales) a reçu le prix "Faciliter l’accès aux soins des personnes handicapées vieillissantes pour favoriser l’autonomie", décerné par l'Agirc et Arrco, pour son projet d'acquisition de véhicules destinés à ses équipes mobiles. Objectif : permettre à un plus grand nombre de personnes handicapées et/ou âgées, y compris des personnes en risque de perte d’autonomie et souvent isolées familialement et socialement, de bénéficier du dispositif d’accompagnement global proposé par le centre.

 

Article de Katia Rouff de Faire Face - Photos DR


Pour voir l’ensemble des projets sélectionnés : www.ccah.fr


Les APF du Lot et des Deux Sèvres en vacance a visité la chèvrerie-fromagerie de Pech de Gourbière, après le repas en commun.

Lien permanent 0 commentaire 0 commentaire Imprimer

Les commentaires sont fermés.