Un trophée pour une innovation dans le traitement en urgence de l’AVC ischémique

avc,avcischémique,fondation pour la recherche médicale appliquée,traitement de l'avcOn le sait, un accident vasculaire cérébral (AVC) relève de l’urgence médicale. Problème : en cas d'AVC ischémique, c'est-à-dire lié à l'obstruction d'un vaisseau par un caillot, la thrombolyse intraveineuse, consistant à injecter par voie veineuse générale un produit destiné à déboucher l’artère, est le seul traitement aujourd’hui recommandé pour agir dans les premières heures de l’accident. De plus, autant son efficacité s’avère généralement bonne en cas d’obstruction d’une petite artère, autant elle est plus limitée s’il s’agit d’une large artère cérébrale.

Face à ce constat, le docteur Mikael Mazighi (avec son trophée sur la photo), du service de neurologie et centre d’accueil et de traitement de l’attaque cérébrale de l'Hôpital Bichat, a travaillé à un nouveau traitement. Et il en a été récompensé le 4 décembre dernier. Lors des 5e Trophées de la Fondation de l’Avenir pour la recherche médicale appliquée, le prix MFP (Mutualité Fonction publique) des donateurs de cette Fondation, créée en 1987 par l’environnement mutualiste, lui a été décerné. Avec son équipe, il a mis au point une approche "endovasculaire", autrement dit un traitement par l’intérieur des artères combiné à la thrombolyse intraveineuse, destinée aux cas où une large artère cérébrale est obstruée.


Résultats : désobstruction de l’artère cérébrale plus fréquente (87 %), meilleur pronostic. « Si l’artère a été débouchée dans les 3h30 après le début des symptômes, l’évolution est favorable dans 92 % des cas », ajoute Mikael Mazighi. Le prix qu’il a reçu est doté de 25 000 €. De quoi l’encourager à poursuivre ses travaux au service de la santé.

 

Article d'Élise Jeanne de Faire Face - Photo DR

Lien permanent Catégories : Blog APF, SANTE 0 commentaire 0 commentaire Imprimer

Les commentaires sont fermés.