Le médiateur des normes caricature l’accessibilité

« Les élus ne supportent plus (…) de démolir des maisons dans des communes de 500 habitants pour élargir des trottoirs afin que deux fauteuils roulants puissent se croiser. » Alain Lambert, le président UMP du Conseil général de l’Orne, ne fait pas dans la dentelle pour dénoncer les normes d’accessibilité. Quitte à tomber dans la caricature, dans cette interview accordée au Point.fr. Inquiétant lorsqu’on sait que l’ex-minsitre du budget de Jean-Pierre Raffarin vient d’être nommé, par le gouvernement, médiateur des normes applicables aux collectivités locales…

 

Alain Lambert mélange une obligation et une recommandation

 

Pour lire la note entièrement de Franck Seuret de Faire Face , veuillez cliquer ici

Lien permanent Catégories : Accessibilité, Blog APF, Logements, ERP & IOP 0 commentaire 0 commentaire Imprimer

Les commentaires sont fermés.