Emmaüs à Englandières à Cahors (46): une inauguration sous le regard de l'Abbé Pierre

Le discours du président Jacques Calais devant les personnalités et les bénévoles./Photo DDM, J-M. F.

 
Le discours du président Jacques Calais devant les personnalités et les bénévoles./
Photo DDM, J-M. F.
 
 
Les nouveaux locaux d'Emmaüs à Englandières ont été inaugurés hier en présence du porésident d'Emmaüs International. Une rue Abbé Pierre a aussi été dévoilée.

 

 Il était partout hier. Dans les mémoires, dans les combats contre la misère, dans les cœurs des bénévoles et salariés des Amis d'Emmaüs et dans chaque phrase des discours. Le souvenir de l'Abbé Pierre, le fondateur des Compagnons d'Emmaüs, son action ont été omniprésents tout au long de l'inauguration des nouveaux locaux de l'association humanitaire, sur la zone d'Englandières. En réalité le comité des Amis d'Emmaüs de Cahors que préside Jacques Calais est installé dans cet immense entrepôt depuis le 8 février où il n'occupe qu'une partie des 10 000 m2 disponibles.

Entre les anciens bâtiments impasse du Pal et ces lieux, fonctionnels, clairs, il y a un monde.

 

 Devant les personnalités, face aux 60 bénévoles et aux salariés, d'Emmaüs, Jacques Calais est revenu sur l'enjeu que fut le projet Englandières : «Une recherche de locaux qui a duré 8 ans, après avoir envisagé 10 solutions, nous avons opté pour celle-ci : 8 M€ pour acquérir le bâtiment, 1 M€ de travaux. Il y a des nuits où je ne dormais pas». Le préfet du Lot, Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts, Jean-Marc Vayssouze le maire de Cahors, Dominique Orliac, député du Lot tous ont salué l'engagement, le bénévolat des Emmaüs «acteurs essentiels du refus de la misère depuis plus de soixante ans» dira le président de l'agglomération. La personnalité de l'Abbé Pierre, ses formules, «ses coups de gueule retentissants» ont nourri l'intervention de Mgr Norbert Turini. «L'Abbé Pierre est pour nous un reproche vivant, les déclarations d'intention ne suffisent pas, si on ne part pas au combat contre toutes les formes de misère» a lancé l'évêque de Cahors. Jean Rousseau, le président d'Emmaüs International avait fait le déplacement à l'occasion de cette inauguration : «Les groupes Emmaüs sont des gens actifs, créateurs qui savent prendre des risques» fit-il remarquer faisant allusion au challenge réussi par le comité de Cahors. Jean Rousseau est le détenteur de la canne du fondateur et garant de la poursuite de l'œuvre de l'Abbé Pierre. Une rue porte le nom de l'Abbé. Elle longe le local d'Emmaüs et passe devant l'entrée du public. Un symbole de plus.

Le chiffre : 12

Salariés >dans 3 jours. Grâce au titre provisoire de séjour accordé à un bénévole par le préfet, le comité comptera un salarié de plus

la solidarité en chiffres

Emmaüs Cahors aide pour un montant de 55 000 € les associations locales tournées vers les personnes âgées ou isolées et les handicapés. Le comité soutient des associations internationales pour un total de 20 000 €, aide qui sert au creusement de puits en Guinée ou à l'envoi de matériel médical au Bénin (le Consul de Guinée Conakry était présent à Cahors) et envoi d'un conteneur de 60 m3 pour un groupe Emmaüs à Madagascar pour une valeur de 12 000 €, salidarité avec les associations nationales pour 35 000 €.

 

Article de Jean-Michel Fabre De LADEPECHE.fr

Lien permanent Catégories : Logements, ERP & IOP 0 commentaire 0 commentaire Imprimer

Les commentaires sont fermés.