Adapter son travail et mieux aider

Adapter son travail et mieux aider
 

Horaires aménagés, absences ponctuelles, télétravail, congés spécifiques. Des solutions pour que les quelque 2 à 4,15 millions d’aidants en emploi puissent mieux vivre le quotidien avec leur proche handicapé. © Pixabay

 

Sur les 8,3 millions d’aidants en France, la moitié est en emploi. Cette activité professionnelle, ils souhaitent la conserver autant pour des raisons financières que sociales. Mais, un quart d’entre eux, voire la moitié lorsqu’ils s’occupent d’un enfant, doivent l’aménager. Comment faire ?

Réorganiser ses horaires de travail

L’aménagement du temps de travail pour aider une personne en situation de handicap est inscrit dans le Code du travail afin de faciliter son accompagnement. Pour les fonctionnaires, c’est la loi du 11 février 2005 qui établit des dispositions similaires. Aménagements d’horaires « dans toute la mesure compatible avec les nécessités du fonctionnement du service ». Mais ces textes ne disent rien de l’accompagnement des personnes âgées dépendantes, atteintes de maladies chroniques ou en fin de vie. Les fonctionnaires ont toutefois la possibilité de bénéficier d’un temps partiel visant à donner des soins à leur conjoint, enfant à charge ou ascendant « atteint d’un handicap nécessitant la présence d’une tierce personne ou victime d’un accident ou d’une maladie grave », accordé automatiquement dès la demande faite.

 

Bénéficier d’autorisations d’absence ponctuelle

La loi prévoit que certaines situations familiales – mariage, décès, déménagement, rentrée scolaire, enfant malade… – donnent lieu à des heures ou jours d’absence…

 

Vous venez de lire un extrait de l’article paru dans le magazine Faire Face de septembre-octobre 2015 destiné aux abonnés. Vous souhaitez l’obtenir dans son intégralité ? Rien de plus simple. Achetez la version numérique de ce numéro. Mieux encore : profitez, dès aujourd’hui, de nos offres d’abonnement de 10 à 54 euros  et disposez d’une formule bi-média, pratique et interactive, avec,  dans votre boîte aux lettres, un magazine bimestriel de 68 pages fourmillant de conseils et d’exemples concrets pour mieux vivre le handicap moteur ! Vous aurez également accès au site dédié et bénéficierez de toutes nos publications en téléchargement gratuit.

 

Source :  Faire Face

Lien permanent Catégories : Blog APF 0 commentaire 0 commentaire Imprimer

Les commentaires sont fermés.