Un espace de liberté pour les Enfants de la lune

Jeunes, spéléos et organisateurs ont partagé un week-end fort en émotions.

Jeunes, spéléos et organisateurs ont partagé un week-end fort en émotions.

 

Samedi et dimanche, le Gouffre de Padirac recevait l'association les Enfants de la lune. Bernard Seris, fondateur de l'association, rappelle que ces enfants atteints de Xeroderma Pigmentosum doivent se protéger intégralement du soleil, mais également de tout rayonnement ultraviolet. «L'univers souterrain est pour eux un espace de liberté qui supprime ce risque et leur permet de vivre sans protection», explique-t-il.

 

Accueillant enfants et organisateurs, Luis Bernardo, directeur de l'exploitation du Gouffre, précise que Laetitia de Ménibus Gravier, présidente de la Société d'exploitations spéléologiques de Padirac, adhérente de l'Anecat, a tenu à s'associer à cette manifestation. «Des personnels du gouffre se sont portés volontaires bénévoles», souligne Luis Bernardo.

 

 Pour lire la note entièrement de La Dépêche du Midi,

veuillez cliquer ici

Lien permanent Catégories : Handicapé, Loisirs, Tourisme & Handicap 0 commentaire 0 commentaire Imprimer

Les commentaires sont fermés.