23 janvier 2016

Tiers payant : « Les médecins doivent prendre leurs responsabilités »

Le tiers payant généralisé a été en partie retoqué par le conseil constitutionnel, le 21 janvier.

 

Le Conseil constitutionnel a invalidé, jeudi 21 janvier, une partie du dispositif du tiers payant généralisé, la mesure phare du projet de loi de santé qui prévoyait, d’ici à la fin de 2017, une dispense d’avance de frais intégrale pour les consultations chez un médecin généraliste ou chez un spécialiste. Pour la Mutualité française, qui rassemble plus de quatre cents mutuelles, cette décision ne signe pas pour autant la fin du principe du tiers payant généralisé. Etienne Caniard, son président, estime que les médecins doivent proposer le tiers payant complémentaire, malgré l’absence d’obligation.

  

Pour lire tout le propos recueillis par Enora Ollivier ,

Journaliste au Monde, veuillez cliquer ici

Les commentaires sont fermés.