19 février 2016

Un chèque pour sauver Stéphane Marty de l'expulsion

Stéphane Marty et Marie Piqué venue le soutenir.
 
Stéphane Marty et Marie Piqué venue le soutenir.
 

Les choses s'accélèrent pour Stéphane Marty. Cet ancien artisan maçon de 45 ans, souffre d'obésité morbide. Cloué chez lui, à Bach, il était menacé d'expulsion pour une ancienne dette professionnelle qu'il remboursait, mais pas assez rapidement (lire notre édition du 31 janvier).

 

La vente aux enchères de sa maison était programmée aujourd'hui, vendredi 19 février avec une mise à prix initiale de 98 000 €.

 

Mais depuis notre article, les choses ont bougé. Le comité de soutien de Stéphane Marty a été très actif et a mobilisé et sensibilisé bon nombre d'élus, la presse ainsi que la télévision. Il a été reçu par le cabinet de la préfète accompagné de Marie Piqué, vice-présidente du conseil régional, afin de trouver une solution.


Nous savons aussi que Dominique Orliac, députée PRG du Lot, a rencontré Ségolène Neuville (secrétaire d'État chargée du Handicap) et en a fait part à Stéphane Marty. La députée souhaite d'ailleurs le rencontrer prochainement.

 

Le collectif de soutien (amis familles) a aussi remis à Stéphane Marty un chèque de banque de plus de 15 676,43 € qui couvre le reste dû de sa dette de 6 466,63 € ainsi que les frais d'instance, de procédure… et les intérêts pour 9 209,80 €.

 

Le chèque a été déposé chez l'avocat de M. Marty, mardi 16 février qui l» a placé à la Carpa ou Caisse des règlements pécuniaires des avocats (organisme intra professionnel de sécurisation des opérations de maniements de fonds réalisées par les avocats pour le compte de leurs clients). Maître Montaubric huissier de justice en charge du dossier a été saisi.

 

La remise de ce chèque pourrait annulera-t-elle la vente aux enchères de la maison au tribunal de Cahors aujourd'hui ?

 

Source : La Dépêche du Midi

Les commentaires sont fermés.