• Chirurgie ambulatoire : premier classement des meilleurs hôpitaux et cliniques par Le FIGARO

    INFOGRAPHIE - En France, plus de la moitié des patients opérés rentrent chez eux dans les heures qui suivent leur passage au bloc. Un chiffre en progrès, mais pas encore à l’objectif fixé il y a six ans.

     

    Il sera difficile de réaliser, comme le souhaite Marisol Touraine, un acte sur deux en 2016 selon cette technique.

     

    Un patient sur deux pourra-t-il, dès 2016, se faire opérer en restant à l'hôpital moins d'une journée? C'est l'objectif fixé par Marisol Touraine, en avril 2014, dans le cadre du plan d'économies de 10 milliards d'euros dans la santé d'ici à 2017. Mais, dans un rapport publié vendredi, l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) et celle des Finances (IGF) douchent cette ambition.

     

    Pour lire la note entière de du FIGARO.fr  veuillez  cliquer ici

    Catégories : SANTE
  • En clinique, des opérations qui vont coûter cher

    Les mutuelles doivent désormais limiter le remboursement des dépassements d’honoraires, notamment ceux facturés en clinique. Enquête de 60 millions de consommateurs
     

    Pour les patients, 2017 commence par une mauvaise nouvelle avec la baisse annoncée du remboursement des dépassements d’honoraires par les assurances complémentaires santé (« mutuelles »).

     

    Dans le cadre de la réforme dite des « contrats responsables », les pouvoirs publics avaient déjà plafonné les remboursements par les complémentaires à 125 % du tarif de la Sécurité sociale (« Sécu ») en avril 2015. Au 1er janvier 2017, ce plafond est baissé à 100 %. En clair, un nombre non négligeable d’actes médicaux risquent de peser encore plus sur le portefeuille des patients.

     

    Pour lire la note entière de 60millions-mag.com, veuillez  cliquer ici

    Catégories : RESSOURCES, SANTE
  • L’autocar – accessible pour tous ?

    L’année dernière, les autocars ont transporté plus d’un demi-million de passagers en France. La majeure partie des voyageurs étaient des adolescents, des familles ou des personnes âgées – tous ceux qui apprécient le confort et les bas prix des bus longue distance. Mais sont-ils tous satisfaits de l’état des autocars et de leur accessibilité ? Les personnes avec des enfants, les femmes enceintes ou les personnes handicapées rencontrent souvent des difficultés lors de voyages en bus. Ces voyageurs constituent le groupe de ce que l’on appelle les personnes à mobilité réduite (PMR) – toutes les personnes « ayants des difficultés temporaires ou permanentes pour utiliser les transports publics » (Directive 2001/85/CE). Alors, qu’en est-il pour eux lorsqu’il s’agit de voyager en car ?

     

    CheckMyBus a enquêté sur l’accessibilité des autocars en France et en Europe, voici les résultats !

     

    L’accessibilité des autocars

    Les personnes à mobilité réduite en France
    L’accessibilité pour tous : qu’en dit la loi ?
    Accessibilité des autocars en France
    Le train, un moyen de transport déjà accessible
    La situation en ville
    Guide international de l’accessibilité des autocars

     

    Pour lire la note entière de , veuillez  cliquer ici