3e plan maladies rares : entre satisfaction et scepticisme

 
Pr Christophe Verny : « La situation est tellement tendue dans certains hôpitaux que les crédits Maladies rares servent à colmater les déficits. »
 
Le troisième plan national Maladies rares (PNMR3) a été annoncé mercredi 4 juillet 2018. Si les filières Maladies rares l’ont globalement accueilli avec satisfaction, elles affichent néanmoins un enthousiasme prudent. Entretien avec le Pr Christophe Verny, coordinateur de l’une de ces 23 filières, Brainteam.

Faire Face.fr : Le 3e plan national Maladies rares (PNMR3) et ses ambitions déclinées en onze axes ont été jugés prometteurs. Quels sont les principaux points de satisfaction ?

 Pour lire la note entière d' de Faire Face, veuillez, cliquer ici

Lien permanent Catégories : Blog APF, SANTE, Science 0 commentaire 0 commentaire Imprimer

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel