Il court de Cahors à Guernica pour son fils

Société - Exploit

201807290799-full.jpg

                                        Vincent et Siméon Rabec au départ de Cahors.

Il s'est élancé lundi 23 juillet à 9 heures au départ du pont Valentré. Vincent Rabec est parti en direction de Guernica, suivant le chemin de Saint-Jacques de Compostelle pour son fils Siméon,

qui souffre de nombreux handicaps et dont la pathologie reste encore inconnue à ce jour.

En 2016, Vincent Rabec était parti d'Annecy, en Haute-Savoie, et avait couru pour atteindre, deux semaines plus tard, le pont Louis-Philippe de Cahors. Nouveauté de cette année, Siméon a pu accompagner son papa sur les cinq premiers kilomètres en joëlette. Ce fauteuil de randonnée pour personnes à mobilité réduite a été prêté par l'association des amis de Saint-Jacques-de-Compostelle de Rhône-Alpes.

De Cahors à Guernica, le parcours de cette année représente un total de 600 kilomètres, découpés en quatorze étapes. Soit quasiment un marathon par jour pendant deux semaines pour le père de Siméon.

Au travers de cette initiative, l'association «Des cimes et des monts avec Siméon» cherche à collecter des fonds pour faciliter la vie du garçon. À ce stade, Siméon n'a pas d'équilibre, n'a pas la parole et communique avec ses parents avec une tablette oculaire à base de cryptogrammes. Les dons récoltés permettront de financer plusieurs actions : quatre à cinq semaines de thérapie à Barcelone chaque année, thérapie non-prise en charge en France ; l'acquisition d'une tablette à commande oculaire qui offrira la possibilité à Siméon de communiquer avec ses parents plus facilement, un outil essentiel pour un début d'autonomie ; du matériel orthopédique et d'aide à l'autonomie.

«L'anomalie a été détectée à l'âge de cinq mois quand les médecins ont vu que Siméon ne pouvait se retourner ni sur le dos, ni sur le ventre. Depuis que nous avons pris conscience de ses difficultés, il y a plus de trois ans, nous mettons tout en œuvre pour favoriser sa stimulation et son épanouissement avec l'association "Des cimes et des monts avec Siméon", explique son père.

Un projet lancé il y a deux ans maintenant

Ce marathon «XXL» sur deux semaines prolonge celui effectué il y a deux ans. Vincent Rabec devrait arriver à Guernica dimanche prochain. D'ici un an ou deux, il achèvera les 500 km manquants pour arriver à l'étape finale, Saint-Jacques-de-Compostelle. Cependant il n'arrêtera pas de courir pour Siméon sur d'autres parcours.

Lien permanent Catégories : Handicapé, Matériel, RESSOURCES, SANTE, Sport 0 commentaire 0 commentaire Imprimer

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel