Journée nationale d’actions dédiée à l’accessibilité universelle le 26 septembre

À l’occasion de la première échéance des agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP), APF France handicap se mobilise lors d’une Journée nationale d’actions ce mercredi 26 septembre.
Partout en France, des adhérents de l’association alerteront les élus et l’opinion publique sur les difficultés d’accessibilité rencontrées au quotidien par les personnes en situation de handicap mais aussi par l’ensemble de la population.

Après 3 lois sur l’accessibilité non respectées depuis plus de 43 ans et des délais supplémentaires accordés, APF France handicap dénonce les retards et lacunes accumulés dans la mise en accessibilité de la France !
Elle déplore aussi l’adoption de la loi ELAN, et notamment de son article 18, qui prévoit une baisse drastique du nombre de logements neufs accessibles.
Aujourd’hui APF France handicap attend des actes et une mobilisation sans précédent du gouvernement et des collectivités territoriales pour permettre enfin à tous les citoyens de vivre et de se déplacer librement !

Les Ad’AP : un dispositif insuffisant

Les Ad’AP (agendas d’accessibilité programmée), introduits par le gouvernement en 2014, sont des outils de programmation de mise en accessibilité d’un établissement recevant du public (une école, un cinéma, un restaurant, une agence Pôle emploi, etc.) ou d’un service de transport.
 
La préfecture valide ou non ces Ad’AP pour lesquels 3 échéances ont été fixées :
  • 26 septembre 2018 : pour les établissements recevant du public de 5e catégorie isolés (c’est-à-dire les commerces de proximité n’appartenant pas à une chaîne, ou les services publics accueillant un petit nombre de personnes) ; ainsi que pour les bus urbains
  • 26 septembre 2021 : pour les établissements recevant du public des catégories 1 à 4 (classifiés selon le nombre de public accueillis ; par exemple le Stade de France est de catégorie 1) ; et les services de transports interurbains
  • 26 septembre 2024 : pour les gestionnaires de patrimoine à partir de 50 établissements recevant du public, ainsi que le transport ferroviaire.
Au terme de cette première échéance de mise en accessibilité, APF France handicap déplore le manque de pilotage et d’intérêt du gouvernement pour cette question. Il n’existe en effet qu’un très faible nombre d’indicateurs publics concernant l’état d’avancement de ces Ad’AP et de la mise en accessibilité des établissements concernés.
 
Pour illustrer les profondes défaillances du dispositif, APF France handicap en Pays de la Loire a mené un testing sur 442 établissements, montrant 86 % des établissements qui se sont déclarés accessibles sur l’honneur à la préfecture, ne le sont pas en réalité ! 

Une journée d'actions dans toute la France

Face à ce constat, APF France handicap se mobilise lors d’une Journée nationale d’actions dédiée à l’accessibilité universelle ce mercredi 26 septembre, avec des actions de communication dans tous les départements. Dans plus de quarante villes, les adhérents de l’association organisent des rassemblements, des opérations de sensibilisation ou interpellent leurs parlementaires sur leurs difficultés d’accès au quotidien.

Lien permanent Catégories : Accessibilité, Blog APF, Handicapé, Logements, ERP & IOP, Transport 0 commentaire 0 commentaire Imprimer

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel