Limiter l’accessibilité des logements n’est pas contraire à la constitution

 
Dans un logement évolutif, la mise en accessibilité doit être réalisable par des travaux simples.
 
La loi Élan va ramener de 100 % à 20 % la part des logements neufs devant être accessibles aux personnes handicapées. Cette disposition ne contrevient pas au principe d’égalité devant la loi, estime le Conseil constitutionnel.

Le Conseil constitutionnel a rendu publique sa décision, ce vendredi 16 novembre. Les députés socialistes, communistes et insoumis l’avaient saisi suite à l’adoption de la loi Élan par le Parlement, en octobre. Ces élus contestaient la constitutionnalité de son article 64. Celui-ci ramène de 100 % à 20 % la part des logements devant être accessibles dans les immeubles neufs. Les autres devront simplement être évolutifs.

Pour lire la note entière de  de FAIRE FACE , veuillez, cliquer ici

Lien permanent Catégories : Accessibilité, Blog APF, Handicapé, Logements, ERP & IOP 0 commentaire 0 commentaire Imprimer

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel