chorée de huntington

  • La députée du Lot à l'assaut du ministère

    Dominique Orliac./ Photo DDM,  archives.
     
    Dominique Orliac./ Photo DDM, archives.

     

    La question portait sur la maison d'accueil spécialisée (MAS) "Le Chemin d’Éole" à Castelnau - Montratier.

     

    «Cette MAS, gérée par l'Institut Camille Miret et élaborée en étroite collaboration avec l'association Huntington France, fut la première unité française dédiée à la prise en charge de la chorée de Huntington, maladie neuro-dégénérative».

    Faute de places, cette unité est aujourd'hui contrainte de refuser des patients pourtant admissibles (8 refus en 2016, 11 en 2015) et a préparé un projet d'extension de dix places, avec le soutien de l'agence régionale de santé.

     

    Pour lire la note entière de Hervé Boucleinville

    de  La Dépêche du Midi, veuillez cliquer ici

    Lien permanent Catégories : Handicapé, Logements, ERP & IOP, RESSOURCES, SANTE 0 commentaire 0 commentaire Imprimer