mal et non voyants

  • Une performance humaine et solidaire de six résidents mal et non voyants

     

    Au départ du pont Valentré, le groupe de marcheurs accompagnés de Laure et Cess, aides médico-psychologiques.
     
    Au départ du pont Valentré à Cahors, le groupe de marcheurs accompagnés de Laure et Cess, aides médico-psychologiques.

     

    Dans le cadre du «Transfert Saint-Jacques», six résidents mal et non voyants du foyer occupationnel Marthe-Robin de Gramat ont effectué une marche sur le chemin de Saint-Jacques, entre Limogne et Lascabanes, du 20 au 24 mai. Ce projet a été initié en 2016 par Laure Fougeroux et Cess Rensing, aides médico-psychologiques (AMP). Lundi 5 juin, une réunion bilan s'est tenue au foyer avec tous les participants. «L'action de cette année fait suite au parcours réalisé en 2016 entre Figeac et Limogne», a rappelé Laure Fougeroux. Cinq étapes d'une quinzaine de km en moyenne et de 4 à 5 heures de marche par jour ont été réalisées.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Handicapé, Loisirs, Sport 0 commentaire 0 commentaire Imprimer