Figeac. P. Cambon, victoire pour le handicap

Gérard Rey, président de l'URAPEI, remet le prix à Pascal Cambon./Photo DDM ()

Gérard Rey, président de l'URAPEI, remet le prix à Pascal Cambon./Photo DDM

Récompense

À 39 ans, Pascal Cambon du CAT l'Abeille, est mis à disposition du collège Jeanne-d'Arc de Figeac. Il y anime deux fois par semaine, sur Radio Présence, son émission «Zoom sur le handicap». Tout ce qui touche au handicap y trouve sa place, et les thèmes précis sont étudiés en collaboration avec Corinne Monteil, éducatrice à l'APEAI. Ensuite, il assure reportages, mixage et montage.


Participant au concours régional «Victoires de l'accessibilité», il vient de recevoir le 1er prix, dans la catégorie «Acteur dans la cité». Nous l'avons rencontré.

Comment vous est venue l'idée de vous inscrire à ce concours ?


C'est Christelle Prado, la présidente de l'UNAPEI, que j'avais contactée pour une émission, qui m'a suggéré de m'y inscrire. J'ai rempli un questionnaire où j'ai décrit ma ville, mon travail au CAT, comment j'ai monté mon émission dont j'ai envoyé quelques extraits, et j'ai posté mon courrier. Il y avait un passage consacré à l'ADAPT, où je parlais de l'emploi des personnes handicapées dans le milieu ordinaire. Je crois que c'est ça qui les a impressionnés. Étant moi-même atteint de handicap mental, je connais ce problème et peut-être en parle avec les mots justes. J'avoue que je ne m'attendais pas à gagner, mais ça fait extrêmement plaisir, surtout après sept saisons de radio et plus de 130 émissions.


Ce prix peut-il désormais vous ouvrir des portes ?


Comme c'est un concours national, je suis qualifié pour la finale qui se déroulera au printemps à Marseille. Je ne sais pas si ça m'ouvrira des portes, mais ça me conforte dans ma démarche et surtout, ça donne un coup de projecteur sur toutes les personnes en situation de handicap. Mon succès rejaillit sur tous mes copains du CAT qui sont ravis pour moi.


Quelle est maintenant la prochaine étape ?


Continuer mon travail ou plutôt ma passion, à Radio Présence. Je crois que cette reconnaissance m'aidera dans mon investissement, car c'est la preuve que ce que je fais est utile. On parle beaucoup du handicap, mais il faut faire plus qu'en parler. Les handicapés ont leur place dans la société. Ils ont leurs devoirs et leurs droits. Moi, je ne suis que leur porte-parole sur Radio Présence, la seule radio à le faire.


Propos recueillis par notre correspondant Michel Cavarroc

Source : LADEPECHE.fr

 

Voir autre article sur ce blog

Pascal CAMBON a reçu le prix régional de l’Accessibilité décerné par l’URAPEI

Pascal CAMBON bénévoles APF du Lot récompensé

Lien permanent Catégories : Handicapé 0 commentaire 0 commentaire Imprimer

Les commentaires sont fermés.