Le Collectif pour une France accessible en appelle aux députés !

Rassemblement des membres du Collectif pour une France accessible à l’Assemblée nationale le 1er juillet à partir de 14h, à la veille de l’examen de l’Ordonnance relative à l’accessibilité en Séance publique

 

Remise des signatures des + de 232 000 signataires de la pétition sur l’accessibilité à l’Assemblée nationale le 1er juillet à 14h

Visuel remise pétition maj.jpg

Ces 232 000 signatures seront remises dans une dizaine de sacs postaux qui pèseront plus de 100 kg !  Elles représentent le poids de la colère du Collectif pour une France accessible !

 

Cette pétition hébergée sur www.change.org/accessibilite et portée par Philippe Croizon est la 2e pétition la plus signée en France, depuis l’ouverture de Change.org !

Le Collectif pour une France accessible se réunit, mercredi 1er juillet de 14h à 17h, Place Edouard Herriot, à côté de l’Assemblée nationale pour interpeller les députés et montrer leur colère face aux reculs inadmissibles en matière d’accessibilité.


A 14h, le Collectif pour une France accessible remettra à l’Assemblée nationale les signatures des plus de 232 000 signataires de la pétition sur
www.change.org/accessibilite

Le collectif a également demandé des rendez-vous aux six Présidents des groupes parlementaires de l’Assemblée nationale pour leur exposer les motifs de leur colère face à cette Ordonnance inacceptable.

 

Même si la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale a abrogé mardi 24 juin un amendement du Sénat rendant le logement social difficilement adaptable et a amélioré à la marge le texte initial (notamment sur le tarif des transports à la demande) cette Ordonnance, en l'état, reste inacceptable !

 

Ce texte déconstruit littéralement bon nombre des objectifs initiaux de la loi de 2005, puisqu’elle exonère la majorité des établissements recevant du public et des transports publics ordinaires d’une mise en accessibilité. En introduisant trois nouveaux motifs de dérogations, sans justifications technique ou économique, ce texte est un retour en arrière de plus de 40 ans !

 

Le Collectif tient à rappeler aux députés que les millions de personnes gênées quotidiennement dans leurs déplacements (personnes en situation de handicap, personnes âgées, parents avec poussettes, cyclistes, usagers des transports en commun, etc.) comptent sur eux pour permettre à la France de se rendre accessible. Ainsi, le collectif demande aux députés de ne pas ratifier l’Ordonnance en l’état, mais de proposer des amendements permettant l’accessibilité.

 

Source: Communiqués et dossiers de presse de l'APF

Lien permanent Catégories : Accessibilité, Blog APF, JURIDIQUE, Logements, ERP & IOP, Transport 0 commentaire 0 commentaire Imprimer

Les commentaires sont fermés.