Les élus du nord du Lot interpellent les Services de l’État et de la Santé.« Pas de médecin et c’est la désertification du Lot »

Comment allons-nous être soignés, si l'on ne trouve pas de successeurs aux médecins prenant la retraite ? Et à quoi cela sert-il de réaliser des Maisons de santé, si aucun médecin ne veut s'y installer ?

Avant de commencer la réunion publique, les élus se sont levés pour immortaliser ce rendez-vous !

« Il n’y aura pas assez de chaises pour tout le monde ! » s’exclame Raoul Jauberthie, maire de Cressensac, en voyant se remplir la salle des fêtes, ce vendredi soir 26 janvier, peu avant 20 h.

Aux premiers rangs, prennent place des élus venus des secteurs du Lot, de la Corrèze et de la Dordogne, desservis par les deux médecins actuels de Cressensac. Mme la député se fraye un passage. Ceint de son écharpe tricolore, M. Jauberthie lance la soirée. Il remercie les participants d’être venus en grand nombre soutenir la recherche de médecins.

 Pour lire la note entière de   de La Vie Quercynoise,

veuillez cliquer ici

Lien permanent Catégories : Empoi, SANTE 0 commentaire Imprimer

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel