ascenseurs

  • Accessibilité : ascenseurs obligatoires dès le 3e étage ?

     Les ascenseurs pourraient devenir obligatoires dès le 3e étage des bâtiments neufs, ce qui permettrait de doubler le nombre de logements neufs supplémentaires réellement accessibles aux personnes handicapées.

    Le gouvernement prépare un décret pour rendre obligatoire l'installation d'un ascenseur dans les immeubles d'habitation neufs de trois étages ou plus, contre quatre actuellement, selon le Journal du dimanche du 24 juin 2018.

    Pour lire la note entière d'Handicap.fr, veuillez cliquer ici

    Lien permanent Catégories : Accessibilité, Handicapé, JURIDIQUE, Logements, ERP & IOP, RESSOURCES 0 commentaire 0 commentaire Imprimer
  • L'ascenseur largement associé à la notion d'accessibilité

    ascenseur
    ascenseur © MAP
     
    Tous les lieux publics ne sont pas égaux en matière d'accessibilité. En cause, le manque d'équipements comme les ascenseurs ou escaliers mécaniques dans certains bâtiments et petits logements collectifs. Les Français jugent donc qu'il y a urgence à répondre à une mobilité mieux partagée. Si 86% des Français associent l'ascenseur à la notion d'accessibilité (+12 points par rapport à 2015), ils sont même 96% à estimer la mise en accessibilité des lieux publics comme une priorité et une mesure d'égalité pour tous, révèle la 2e édition de l'enquête 'Les Français et l'ascenseur'* réalisée par la Fédération des Ascenseurs avec Ipsos.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Accessibilité, Handicapé, Logements, ERP & IOP, Matériel, Transport 0 commentaire 0 commentaire Imprimer
  • Accessibilité : les associations de personnes handicapées montent le ton pour descendre le manque d'ascenseurs

    elevator-433766-m.jpgUne nouvelle résidence vient d’être construite près de chez vous ? Pas sûr, si vous êtes en fauteuil roulant, que vous puissiez rendre visite à votre ami qui y loue un appartement au 2e étage…

    « La plupart des immeubles d’habitation neufs restent largement inaccessibles aux personnes en situation de handicap », regrette Nicolas Mérille, conseiller national accessibilité à l’APF.

     

    En cause, la réglementation sur les ascenseurs :

    ils ne sont obligatoires que dans les bâtiments d’habitation collectifs d’au moins quatre étages en plus du rez-de-chaussée (R+4). Or, les communes privilégient les constructions de plus faible hauteur, avec 3 étages maximum (R+3)

     

    Pour lire la note entièrement de Franck Seuret de Faire Face, veuillez cliquer ici

    Lien permanent Catégories : Accessibilité, Blog APF, Handicapé, Logements, ERP & IOP, Matériel 0 commentaire 0 commentaire Imprimer