france accessible

  • 30 avril, journée mondiale de la mobilité et de l’accessibilité :

    Stop à l’immobilisme sur la question des transports !

     

    accessibilité,collectifLa mobilité est un droit essentiel à tout être humain ! C’est le message fort que le Collectif pour une France accessible tient à rappeler à quelques jours de la Journée mondiale de la mobilité et de l’accessibilité.

     

    En effet, force est de constater qu’au XXIème siècle, en France, pour de nombreuses personnes – en situation de handicap, âgées, usagers des transports, piétons, parents avec poussette, etc. –, ce droit à la liberté de déplacement n’existe pas !

     

    L’obligation d’accessibilité des transports publics a été annihilée par la loi du 5 août 2015. Ce texte crée de fait une rupture d’égalité : il ne permet pas de reconnaître aux personnes à mobilité réduite les droits de tous les citoyens à se déplacer en toute liberté, ni de leur garantir au même titre que les autres l’accès aux transports.

     

    Un retour en arrière scandaleux pour le Collectif pour une France accessible qui dénonce cette exclusion pure et simple des personnes à mobilité réduite de la société.

     

    Pour télécharger le communiqué complet, cliquez ici

     

    Source: reflexe-handicap.org/

  • Anniversaire de la loi "handicap" de 2005 : le Collectif pour une France accessible déplore les attaques répétées contre l’accessibilité !

    accessibilité, collectif, interassociatifAlors que la France aurait dû être accessible depuis un an – si la loi handicap de 2005 avait été appliquée – le Collectif pour une France accessible dénonce les nouveaux coups portés à l’accessibilité universelle.

     

    Non seulement le dispositif des Ad’AP est un échec pour le gouvernement, mais d’autres retours en arrière viennent s’ajouter : un décret et un arrêté du 24 décembre ouvrent la possibilité à des dérogations à l’accessibilité pour les logements neufs ; le projet de loi pour une République numérique est en-deçà des obligations d’accessibilité numérique prévues par la loi de 2005 ; ou encore les discours sur les normes qui remettent en cause le principe même de l’accessibilité.

     

    Onze ans après le vote de cette loi, qui était déjà un compromis sur le plan de l’accessibilité, le bilan est désastreux et laisse les personnes restreintes dans leurs déplacements quotidiens (personnes en situation de handicap, personnes âgées, parents avec poussette, piétons, cyclistes, etc.), sans solution.

     

    Pour lire le communiqué complet, cliquez ici

     

    Source : reflexe-handicap.org

  • Le gouvernement se fait le film d’une France accessible façon « Plus belle la vie »

    Le gouvernement se fait le film d’une France accessible façon « Plus belle la vie »

     

    Les 20 films de la campagne de communication en faveur de l'accessibilité universelle sont inspirés de Plus belle la vie.

     

    Le gouvernement a présenté, ce vendredi 4 septembre, sa campagne en faveur de l’accessibilité universelle. France Télévisions diffusera ces films courts, inspirés de la série Plus belle la vie. Mais cette opération de communication arrive très tardivement, et dans un contexte réglementaire bien moins contraignant.

     

    Une scène de la vie ordinaire au Mistral, à Marseille, le quartier imaginaire qui sert de cadre à la série télévisée Plus belle la vie. Le patron du bar se plaint que ses fournisseurs rechignent à venir le livrer. Un des clients pointe alors la marche à l’entrée, qui rend difficile le passage du chariot de livraison tout comme celui des clients… « Vous devriez installer une rampe d’accès. Cela faciliterait le travail des livreurs et vous permettrait d’accueillir une nouvelle clientèle », lui conseille-t-il en substance.

     

    Pour lire la note entièrement de Franck Seuret

    de Faire Face, veuillez cliquer ici