retraite anticipée

  • Justice : les allocataires de l’AAH n’ont pas à demander l’Aspa à l’âge de la retraite

     
    Justice : les allocataires de l’AAH n’ont pas à demander l’Aspa à l’âge de la retraite
     
    Après le Tribunal des affaires sociales du Var, puis le Tass de l'Isère, le celui de l'Aveyron vient de rendre un jugement donnant tort aux Caf qui exigent que les allocataires de l'AAH demandent l'Aspa.

    Non, l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) n’est pas un avantage vieillesse. La Caf n’a donc pas le droit d’exiger des allocataires de l’AAH arrivant à l’âge de la retraite qu’ils demandent l’Aspa. Voilà ce que vient de rappeler le Tribunal des affaires de sécurité sociale de l’Aveyron. C’est le troisième jugement donnant tort aux Caf dans des affaires similaires.

    Pour lire la note entière de Franck Seuret de Faire Face, veuillez cliquer ici

    Lien permanent Catégories : Blog APF, Handicapé, JURIDIQUE 0 commentaire 0 commentaire Imprimer
  • Travailleurs handicapés : avez-vous le droit à une retraite anticipée ?

     Pour partir en retraite anticipée pour handicap à 55 ans, un travailleur né en 1961 devra justifier de 32 ans d'assurance en étant en situation de handicap, dont 27 années en ayant cotisé.

     

     

    Partir en retraite avant l’âge légal, c’est possible… mais difficile. Vous devrez avoir été handicapé(e) durant une grande partie de votre vie professionnelle. Surtout, vous devrez pouvoir le prouver.

     

     Pour lire la note entière de Franck Seuret  de Faire Face, 
    veuillez cliquer ici
    Lien permanent Catégories : Blog APF, Empoi, Handicapé 0 commentaire 0 commentaire Imprimer
  • Retraite anticipée pour handicap : la RQTH, c’est fini

    Retraite anticipée pour handicap : la RQTH, c’est fini
     
    Désormais, seules les périodes de reconnaissance de la qualité de travailleur handicap antérieures au 1er janvier 2016 peuvent être présentées à l'appui d'une demande de retraite anticipée.
     
    Depuis le 1er janvier 2016, la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé n’est plus considérée comme un critère ouvrant droit à la retraite anticipée pour handicap. Il faudra désormais obligatoirement justifier d’un taux d’incapacité de 50 %. Peu de personnes devraient pouvoir satisfaire à cette condition.
     
     
    Pour lire la note entièrement de Franck Seuret, de Faire Face,

    veuillez cliquer ici

    Lien permanent Catégories : Blog APF, Handicapé 0 commentaire 0 commentaire Imprimer