• projet AccesSim

    L'objectif du projet est de developper un simulateur dynamique pour l'accessibilité d'environnement et l'entraînement à l'utilisation de fauteuils roulants


     

    Nouvelle interface utilisateur. Celle-ci est beaucoup plus conviviale et fonctionnelle.

     

    Source : WWW.ACCESSIM.CEREMH.ORG

    Lien permanent Catégories : Accessibilité, VIDEO 0 commentaire 0 commentaire Imprimer
  • Accidents de la route : un guide juridique pour faire valoir ses droits

    Guide accident de la route.jpg

    Dans le cadre de l'indemnisation des dommages corporels en cas d'accident de la voie publique, un guide vient d'être édité par la Documentation Française, intitulé « Guide d'accompagnement juridique des victimes de la route et de leurs familles ».

     

    Ce guide a été rédigé en collaboration avec le ministère de l'Intérieur, le ministère de la Justice et des Libertés, la Délégation interministérielle à la sécurité routière, le Ministère du Travail de l'Emploi et de la Santé, ainsi qu'avec de nombreux partenaires, associatifs notamment.

     

    Il est à destination du grand public, aussi bien acteurs publics et associatifs, que professionnels. Mais surtout, il est destiné aux victimes ainsi qu'à leurs proches, désirant faire valoir leurs droits en la matière.

     

    En effet, il vise avant tout à apporter une information aux victimes, le plus souvent désorientées face à la multitude des intervenants, des procédures (civile, pénales, administratives notamment), et des démarches devant être mises en oeuvre à l'occasion d'un accident de la voie publique.

     

    Il participe à la compréhension de l'ensemble des procédures existantes et pouvant être mises en oeuvre à cette occasion. De même, il tend à illustrer des situations spécifiques parfois associées à un accident de la voie publique (hospitalisations, accidents dans le cadre du travail ...), ainsi que le rôle joué par les divers intervenants aux différents stades de la procédure : assureurs, professionnels du droit ou encore médicaux..

    Il se veut clair et aborde les grandes notions menant à la reconnaissance d'un éventuel droit à indemnisation. Il oriente les victimes et leurs proches quant aux divers acteurs pouvant épauler les victimes et leurs proches dans ce cadre, notamment les associations.


    Ce guide ne peut certes se substituer à l'aide essentielle apportée par les différents acteurs en la matière, associations et professionnels. Néanmoins, il constitue à la fois une base à l'accompagnement nécessaire de ces victimes et un premier pas quant à la reconnaissance d'un éventuel droit à indemnisation.

     

    Pour télécharger le guide, cliquez ici.

     

    Source : La documentation Française

    Lien permanent Catégories : GUIDE, JURIDIQUE, SANTE 0 commentaire 0 commentaire Imprimer
  • Prestation de compensation du handicap

    Un rapport officiel propose de renforcer les contrôles


    Le rapport sur l'évaluation de la prestation de compensation du handicap (PCH), qui vient d'être rendu public, comprend 50 recommandations. Un certain nombre des préconisations de l'Inspection générale des affaires sociales et de l'Inspection générale de l'administration visent à durcir les procédures : soumettre l'ACTP à un contrôle d'effectivité, aujourd'hui inexistant, pour « vérifier au moins la présence effective et la disponibilité de la tierce personne désignée » ; recourir davantage au CESU préfinancé pour l'emploi de gré à gré et permettre au Conseil général d'imposer aux nouveaux bénéficiaires un mode de paiement (CESU ou paiement direct par le conseil général pour l'aidant familial ou pour le prestataire), alors qu'aujourd'hui le bénéficiaire peut demander à percevoir l'argent avec lequel il paiera lui-même ses aidants ; ou bien encore multiplier « les contrôles sur place » pour vérifier la bonne utilisation de PCH.


    Améliorer le fonctionnement des fonds départementaux de compensation


    Les inspecteurs proposent également d'étudier la suppression de la partie forfaitaire du volet aide humaine de la PCH (1,44 à 2,88€ par jour) versée aux résidents d'établissements (3 000 bénéficiaires maximum aujourd'hui), car elle constitue « un simple complément de ressources ».


    Par ailleurs, ils recommandent de supprimer la limite d'âge actuellement fixée à 75 ans pour demander la PCH pour les personnes qui y étaient éligibles avant 60 ans. Ils suggèrent également plusieurs pistes pour améliorer le fonctionnement des fonds départementaux de compensation (FDC) : mettre en place un système d'avances au profit des bénéficiaires, pour leur éviter d'avoir à différer leurs dépenses urgentes ; ne pas restreindre l'accès aux FDC aux seuls bénéficiaires de la PCH, etc.


    Source : FAIRE FACE

    Lien permanent Catégories : Accessibilité, Blog APF, SANTE 0 commentaire 0 commentaire Imprimer
  • Rester à la maison le plus longtemps possible

    Rester_Maison_autonomie.jpg

    Rester à la maison le plus longtemps possible, comment faire en pratique ? est un guide de 84 pages de la Fondation Roi Baudouin téléchargeable sous format PDF.

     

    Ce guide est destiné à aider les (futurs) seniors à regarder leur logement et leurs comportements d'un oeil nouveau.

     

    Des petites astuces et des aménagements faciles à mettre en oeuvre offrent déjà des solutions qui permettent d'obtenir plus de confort et de prévenir des dangers potentiels. La personne qui arrive à se poser à temps les bonnes questions réussira mieux à éviter les problèmes de diverses natures.

     

    Ce guide ne se limite pas à des conseils pour améliorer l'aménagement de son logement. Pour préserver au mieux son autonomie, il est également très important de conserver un bon équilibre physique et mental et de faire attention à son alimentation. De même, il est fondamental de conserver des contacts sociaux.

     

    On trouvera aussi dans cet ouvrage des conseils pour s'y retrouver plus facilement dans ses documents et les classer efficacement.
    Ce guide aborde donc tous les aspects - et les soucis - de la vie quotidienne. Il formule des propositions et des solutions mais il appartient à chacun de faire les choix qui lui correspondront au mieux.

     

    Au sommaire du guide :


    - Faire appel à la commune
    - Faire appel à la mutualité
    - centre de coordination, aide et soins à domicile
    - Domicile sur et confortable
    - Santé
    - Alimentation..

     

    Vous pourrez trouver le guide « Rester à la maison le plus longtemps possible, comment faire en pratique ? » en téléchargement sur le forum Handimobility.

     

    Source : Article de Philippe Steinier de Handimobility

     

    PC : Guide pour les séniors Belges, les informations sont en grande parti valable pour les Français

    Lien permanent Catégories : GUIDE 0 commentaire 0 commentaire Imprimer
  • Memento du maire pour l’accessibilité à télécharger

    Memento-maire-accessibilite-handicap-2011.jpg

    Le mémento du maire relatif à l'accessibilité des personnes handicapées peut être librement téléchargé. Il est une base de connaissance essentielle et primordiale qui permet de respecter les obligations des communes et mairies en matière d'accessibilité au bénéfice des personnes moins valides.

     

    Ce mémento du maire relatif à l'accessibilité des personnes handicapées dans la commune comprend 17 pages, au sommaire vous y trouverez des thématiques essentielles comme :

     

    - Les principes d'application de l'accessibilité

    - Les acteurs de la ville et de la construction

    - Votre commune est-elle accessible ?

    - Fiches pratiques illustrées

    - Les procédures

    - Les dérogations et mesures de substitution

    - Les financements possibles

     

    Avec la Fédération Française du Bâtiment, le Conseil national handicap a donc décidé de rédiger et de diffuser aux petites et communes de taille moyenne ce livret intitulé » Le mémento du maire pour l'accessibilité « . Celui-ci est destiné à les aider dans cette entreprise, à simplifier leur méthode, à réussir leur accessibilité.

     

    Vous pourrez donc trouver en libre téléchargement dans notre forum ce mémento de l'accessibilité sous format PDF de 3.96 Mo

     

    Les maires sont les premiers concernés par l'accessibilité de leur commune aux personnes handicapées. Ce guide dans sa version 2011 est donc la référence obligatoire qui facilitera l'insertion des personnes handicapées dans la vie sociale de leur arrondissement.

     

    Article de Philippe Steinier

     

    Source : Handimobility

    Lien permanent Catégories : Accessibilité, GUIDE 0 commentaire 0 commentaire Imprimer
  • Le centre d’analyse stratégique demande l’assouplissement de la loi de février 2005 sur l’accessibilité des logements neufs

    C'est désormais au tour du Centre d'analyse stratégique de demander l'assouplissement du volet accessibilité de la loi de février 2005. Dans son rapport sur l'adaptation du parc de logements au vieillissement et à la dépendance, rendu public aujourd'hui, cette institution d'expertise et d'aide à la décision placée auprès du Premier ministre propose de « maintenir sur le flux des logements neufs de fortes obligations pour les parties communes (notamment présence d'un ascenseur, accessibilité) pour permettre l'adaptation ultérieure des habitations, mais n'imposer de produire des logements adaptés que pour un pourcentage approprié des programmes de construction ». C'est pour la bonne cause, plaide le CAS : « les marges dégagées par les acteurs de la construction grâce à cet allongement des normes pourraient être reversées à l'Agence nationale de l'habitat, sous la forme d'une contribution de solidarité, afin de financer l'effort » d'adaptation du parc de logements existant aux besoins des personnes âgées.

     

    Déshabiller Paul pour habiller Jacques

     

    La préoccupation des auteurs de ce rapport est en effet de développer l'aménagement du logement des seniors, pour leur permettre de rester à domicile le plus longtemps possible. Or, notent-ils, les contraintes normatives concernant le stock de logements sont « pratiquement inexistantes » et les aides financières restreintes. A contrario, les obligations légales de mise en accessibilité pour les logements neufs sont « nombreuses en France ».

     

    La loi de février 2005 stipule en effet que tous les logements des bâtiments d'habitation collectifs doivent être accessibles, ou à tout le moins facilement adaptables, à une personne en fauteuil roulant. Ces normes « ont un coût direct important (...) : entre 5,5 % et 6 % de renchérissement », note le CAS. D'où sa proposition, « dans un contexte de finances publiques contraintes », d'assouplir la loi, en n'imposant plus qu'un pourcentage de logements adaptés dans les programmes neufs, afin de dégager des moyens pour financer l'adaptation du parc existant. C'est ce qu'on appelle déshabiller Paul pour habiller Jacques. Sans garantie de succès, ni vision à long terme : les logements neufs d'aujourd'hui, accessibles à tous, n'auront pas besoin d'être aménagés demain...

     

    Source : APF FAIRE FACE

    Lien permanent Catégories : Accessibilité 0 commentaire 0 commentaire Imprimer
  • Parents handis, ça roule !

    Un blog par et pour les parents en situation de handicap & ouvert aux autres


    Le blog des parents d'enfants en situation de handicap de l'APF (GPH)

    vient d'être mis en ligne.

    Les parents en situation de handicap pourront disposer sur ce blog d'informations et d'actualités sur les problématiques qui les concernent (droit des familles, modes de garde, aides techniques...).
    Ils y trouveront également des témoignages de parents, des trucs et astuces, ainsi qu'une possibilité de s'inscrire à la newsletter de groupe et de disposer ainsi de toute leur actualité.


    http://parentsh.blogs.apf.asso.fr

    Lien permanent Catégories : Blog APF 0 commentaire 0 commentaire Imprimer
  • Le rugby-fauteuil, un sport viril mais correct

    Le quad rugby se pratique dans plus de trente pays dans le monde dont la France.

     

    On peut être dans un fauteuil roulant et pratiquer un sport de contact. Créé en 1977 à Winnipeg, au Canada, le Quad Rugby, ou "rugby-fauteuil", est devenu une discipline paralympique aux Jeux de Sydney, en 2000. Pratiqué par des milliers de sportifs en situation de handicap dans quelque trente pays, le rugby-fauteuil se joue sur un terrain de basket, avec un ballon de volley. Des buts et une surface de réparation sont tracés à ses deux extrémités.

     

    "Les règles du rugby-fauteuil sont une combinaison des règles du rugby, du basket et du hockey", explique la Fédération française de handisport, sur son site. "Chaque équipe est composée de quatre joueurs sur le terrain et huit remplaçants. Selon le niveau d'atteinte du handicap, les joueurs sont classés grâce à un nombre de points compris entre 0,5 et 3,5 points. Le maximum de points autorisés pour les joueurs en jeu sur le terrain ne doit pas dépasser 8."

     

    La partie se décompose en quatre périodes de huit minutes où le vainqueur est celui qui possède le plus de points. Ces derniers s'inscrivent en portant la balle derrière la ligne de but adverse en touchant ou dépassant cette ligne avec les deux roues. Les contacts entre fauteuils sont autorisés, mais pas entre les joueurs.

     

    "ACCESSIBLE AUX PERSONNES TÉTRAPLÉGIQUES"

     

    Les fauteuils utilisés se distinguent selon le secteur de jeu : offensif ou défensif. Le fauteuil offensif est utilisé par le joueur classifié de 2 à 3,5 points ; court et arrondi, il pénètre la défense adverse. Le fauteuil défensif, plus long et avec des bumpers (qui permettent d'accrocher les adversaires), est utilisé par le joueur classifié de 0,5 à 1,5 point.

     

    La Fédération précise que c'est aussi "le seul sport collectif en fauteuil roulant manuel accessible aux personnes tétraplégiques", qui n'utilisent pas quotidiennement un fauteuil pour se déplacer. Ce qui est le cas de nombreux handicapés souffrant uniquement d'une déficience des membres supérieurs (amputation, limitation dans les articulations, malformations). Échange, création de liens sociaux, valorisation de l'individu au travers un collectif, les valeurs que porte ce sport sont universelles et aident les pratiquants à surmonter leur handicap en les sortant de l'isolement.

     

    Présentation de la discipline, avec Michel Terrefond, directeur sportif de l'équipe de France de rugby-fauteuil :

     

     

     

    La bande annonce du documentaire "Murderball",

    consacré à l'équipe américaine de Quad Rugby :

     


     

    Pierre Le Clainche

     

    Source : Le Monde.fr

    Lien permanent Catégories : VIDEO 0 commentaire 0 commentaire Imprimer
  • Jonathan soulève des montagnes

    Un passage chez ses partenaires financiers, à Cahors, puis la présentation de son nouveau projet figuraient vendredi au menu de Jonathan Dupire, handicapé et déterminé à changer la vie de ses « frères » de galère.

     

    Jonathan Dupire va toujours au bout de ses envies, de ses idées... même s'il est parfois à bout de forces, à bout de souffle.

     

    Son handicap moteur et cérébral qui l'a frappé dès la naissance, il y a 29 printemps, est très lourd.

     

    Mais ce Cadurcien titulaire d'un Master en droit public acquis à Bordeaux, parvient à soulever des montagnes pour aider les autres. Cela inspire le respect. Ce mot est toutefois bien faible pour saluer les performances de ce jeune homme, fondateur et président de l'association Globe Roller.

     

    Après avoir réussi le concours de rédacteur territorial, il s'est lancé dans la conception de guides touristiques départementaux destinés aux personnes handicapées. Le Lot, le Tarn, le Tarn-et-Garonne et l'Aveyron disposent déjà de ces précieux guides. « Dans ces départements, j'ai recensé les infrastructures touristiques, les hôtels, les restaurants, les gîtes ou encore les campings accessibles aux handicapés. Ces informations spécifiques peuvent être consultées sur le site de mon association : http://globe-roller.com. Le guide peut également être commandé », précise Jonathan. « D'autres documents mentionnant les points d'accès aux handicapés existent, certes, mais cette accessibilité est le plus souvent vérifiée par une personne valide. Ce n'est pas le cas pour mon guide », ajoute-t-il.

     

    Une simple marche dans un établissement est un vrai rempart pour les personnes à mobilité réduite.

    « Certains responsables n'en ont pas encore tout à fait conscience », déplore Jonathan, soucieux de sensibiliser autant les responsables de sites touristiques que les pouvoirs publics.

    Son approche est intelligente et fine, dans la mesure où il a imaginé un système de graduations pour évaluer l'accessibilité. De quoi permettre aux établissements de progresser et de combler encore certaines lacunes récurrentes.


    Une entreprise de conseils

    Jonathan va de l'avant. Ses jambes, ce ne sont que quatre roues sous un fauteuil. Mais cela ne l'empêche pas de se hisser au niveau des hauts responsables politiques, des financiers et des ingénieurs susceptibles de prêter une oreille attentive à ses projets.

    Une autre idée a fleuri dans son esprit créatif. « Je voudrais apporter mon expérience aux architectes et aux collectivités locales pour qu'ils prennent en compte mes conseils en amont de leurs projets de constructions. Je veux rendre l'accessibilité la plus effective et pertinente possible », lance-t-il dans un grand souffle.

     

    Pas celui de l'épuisement, mais plutôt le souffle de l'enthousiasme.

     

    Celui qui permet à Jonathan d'accomplir des pas de géant. Ce souffle qui métamorphose son « je veux » en « je peux ». Son handicap n'est pas un frein à ses initiatives. Jonathan Dupire en a fait une force, un élan pour les autres. Respect, écrivions-nous au début. En effet, le mot est faible.

     

    Admiration conviendrait mieux.


    Un soutien sans faille

    Reconnaissant, Jonathan Dupire sait que, jusqu'à présent, ses projets ont pu éclore « grâce au soutien constant et à l'appui financier de Jean-Jacques Raffy et Jean-Pierre Astorg », respectivement président et vice-président de la caisse régionale du Crédit agricole Nord Midi-Pyrénées. Vendredi, à Cahors, les deux hommes ont renouvelé leurs encouragements à l'égard de celui qu'ils suivent et aident depuis le début. Jonathan les étonne et les incite à continuer à le soutenir.

     

    Source : LADEPECHE.fr

     

     

    Voir une autre vidéo de Jonathan Dupire

    J'ai testé le métro parisien en fauteuil roulant

    Lien permanent Catégories : GUIDE, Tourisme & Handicap, VIDEO 0 commentaire 0 commentaire Imprimer
  • Le livre de Jean-Christophe Parisot

    Jean-Christophe Parisot, le premier sous-préfet handicapé, se confie dans un livre

     

    Jean-Christophe Parisot est un pionner. Premier étudiant tétraplégique diplômé de Sciences-Po ; fondateur du premier parti politique ayant pour but de promouvoir les droits des personnes en situation d'handicap ;  premier sous-préfet en fauteuil roulant… : ce myopathe de 44 ans conte son destin hors-normes dans Préfet des autres. Avec un peu trop d’emphase, parfois : « grâce à la fougue que nous partagions, nous entrâmes dans la légende démocratique », écrit-il ainsi à propos du collectif des démocrates handicapés !

     

    Lire la suite sur Faire Face

     

    Voir article sur Mr Parisot sur ce blog :

     

    Jean-Christophe PARISOT : Sous-préfet et secrétaire général du Lot.

    Lien permanent 0 commentaire 0 commentaire Imprimer