Figeac. Un Centre de santé dédié aux enfants

Les personnels et représentants de l'Institut Camille-Miret, lors de l'inauguration./Photo DDM ()

Les personnels et représentants de l'Institut Camille-Miret,

lors de l'inauguration./Photo DDM

institut camille miret

Aux murs, déjà affichés, de nombreux dessins d'enfants, indiquent aux visiteurs qu'ici c'est l'univers des jeunes et des petits. Jeudi soir, lors de l'inauguration du Centre de santé enfants de l'Institut Camille-Miret, tout le monde a souligné la qualité de cette réalisation, située avenue Delprat, en lieu et place de l'ancienne caserne des pompiers.

«Nous avions jusqu'à présent plusieurs services de soins dans la ville. Afin d'optimiser l'organisation de ces structures, nous les avons regroupées ici. Elles permettent de prendre en charge les enfants en difficulté et de les accompagner dans leur devenir. C'est une prise en charge infantile unique sur le département», soulignait Jacques Gény, président de l'Institut Camille-Miret.

Car, c'est désormais tout un pôle infanto-juvénile qui se décline dans ce centre de santé. Et pour mieux structurer ses services et optimiser son organisation, l'Institut Camille-Miret projette déjà la construction, sur le parking en face, d'un CMP adultes.


Pour le docteur Béatrice Farrugia, médecin-chef du pôle infanto-juvénile : «Ce projet va permettre de suivre au mieux les familles, de rapprocher les parents en difficulté de leurs enfants, et de coordonner le suivi et le travail des équipes, de part et d'autre de la route…»

Jean Ouitis, directeur général, a remercié chacun «pour son implication au sein du projet de Centre de santé enfants. Il représente un investissement de 1.5 million d'euros. Une surface de 800 m² y est dédiée, où intervient au quotidien une équipe de 16 personnes».

Par ailleurs, profitant de la présence du directeur adjoint de l'ARS, Agence régionale de santé, il évoquait l'autre projet en cours : «une unité d'hospitalisation pour enfants, à la place d'anciens pavillons de l'Institut, à Leyme, pour un montant de 3.7 millions d'euros».

Avec presque un millier de professionnels, l'Institut Camille-Miret, qui gère le centre hospitalier Jean-Pierre Falret, est l'un des plus importants employeurs du Lot.

Des structures d'accueil et de soins

Ce pôle accueille, au rez-de-chaussée, l'hôpital de jour enfants et le Centre d'accueil thérapeutique à temps partiel enfants ; à l'étage, le Centre médico-psychologique enfants. Ce dernier est un lieu d'accueil, de prévention, de consultation, de diagnostic, d'évaluation, proposant une offre de soins dans le domaine de la santé mentale, et regroupant une équipe pluridisciplinaire (médecins, infirmiers, psychiatre, psychologues, psychomotriciens, orthophonistes, assistante sociale…).

Renseignement au 0565141030, à Figeac.


Source : La Dépêche du Midi

Lien permanent Catégories : Handicapé, Logements, ERP & IOP, SANTE 0 commentaire 0 commentaire Imprimer

Les commentaires sont fermés.