handicapées

  • Pour beaucoup de personnes handicapées, le confinement c’est toute l’année


     
    Si le confinement a imposé des conditions de vie inhabituelles, celles-ci sont familières à de nombreuses personnes en situation de handicap, privées de liberté de se déplacer 365 jours/an. 

    Presque deux mois de confinement lié au Covid-19, dans des logements parfois mal adaptés. Peu de liberté d’aller et venir, pas de vie sociale. Le déconfinement n’a pas marqué la fin de ces conditions de vie pour nombre de personnes en situation de handicap. Parce qu’elles y sont confrontées au quotidien, APF France handicap  interpelle le grand public dans

    sa nouvelle campagne intitulée “Maintenant, vous savez”.

    Suite de l'article de

    Catégories : Habitat, Handicapé, SANTE
  • L’automatisation des contrôles menace la gratuité du stationnement pour les personnes handicapées

    Le contrôle des voitures garées sur des places payantes est de plus en plus assuré par des véhicules lisant les plaques d'immatriculation. Mais un agent va-t-il vérifier qu'une carte ouvrant droit à la gratuité pour cause de handicap est apposée sur le pare-brise ?

    Les véhicules à lecture automatique de plaques d’immatriculation repèrent les automobilistes n’ayant pas réglé leur place de stationnement. Mais les personnes handicapées qui ont le droit de stationner gratuitement risquent de se voir infliger à tort une redevance à payer.

    Les Lapi devraient se multiplier. Peut-être pas aussi vite que les lapins mais rapidement quand même. Les véhicules à lecture automatique de plaques d’immatriculation (Lapi) existent depuis quelques années déjà. Mais la réforme du stationnement payant, entrée en vigueur en 2018, va sans doute généraliser leur utilisation.

    Pour lire la note entière de Franck Seuret de Faire Face, veuillez cliquer ici

    Catégories : Automobile, Blog APF, Handicapé
  • Les personnes handicapées formées aux premiers secours à Gramat

    Diplômés, animatrice et formatrices réunis.
     
    Diplômés, animatrice et formatrices réunis.
     
    Depuis deux ans, Anne-Marie Billot, éducatrice en périscolaire au foyer occupationnel Marthe-Robin, a mené avec des résidents mal et non voyants un projet concernant le corps humain, le schéma corporel, le secourisme et les niveaux d'alerte que sont protéger, alerter, secourir. Marie-Laure Courivaud, Ginette Gineste, Françoise Truck et Mathilde Aubert, formatrices en prévention et secours civique de niveau 1 «Autrement capable» à la Croix Rouge, sont intervenues les 22, 29 mai et 3 juillet au sein du foyer pour compléter la formation.
     
    Catégories : Handicapé, SANTE