• Les attentes prioritaires des personnes en situation de handicap pour ce quinquennat

    changeons-de-cap.jpgLe président de la République réunira les parlementaires en congrès à Versailles ce lundi 3 juillet, à la veille du discours de politique générale du Premier ministre.
    À l’occasion de ces 2 événements marquants du début de quinquennat, nous avons souhaité leur rappeler les attentes et préoccupations quotidiennes des personnes en situation de handicap et de leur famille. 

    En effet, les 12 millions de personnes concernées par le handicap en France attendent des réponses et des mesures concrètes, d’urgence !

    Lire la suite

  • Échos du repas d'été de l'APF 82

    C'est dans la bonne humeur que nous avons fêté l'arrivée de l'été ce samedi 24 juin 2017 à la délégation APF de Tarn et Garonne .
    repas01De nombreux adhérents avaient répondu présent pour venir partager le repas proposé par Georgette, Roselyne et Idalina.
    Tout le monde a mis la main à la pâte pour préparer au mieux ces festivités, heureusement que la chaleur de ces derniers jours était tombée.
    Après les discours de notre directeur, Yves Eric qui s'est félicité de la dynamique actuelle de la délégation , et de notre chargé de projets, Valentin , nous sommes passés à table où nous attendait l'apéritif offert par le groupe des S'EntrAidants 82.repas2
    Ce fut aussi l'occasion de fêter la naissance d'Alban, fils de Fabien et Vanessa, bénévoles à la délégation.
    N'oublions pas de remercier les "rôtisseurs" qui se sont tenus devant les barbecues pour que nous puissions nous régaler de ces excellentes grillades.
    Encore une journée fort bien réussie aux dires de tous les convives.

     

    Double cliquer sur les photos pour les voir en plein écran.

     

    Source: S'EntrAidants 82

    Catégories : Blog APF, Loisirs
  • Accessibilité : recours contre de nouvelles formes de dérogations !

    L’APF, accompagnée de l’Adep et de la Fnath, vient de déposer un recours en Conseil d’État contre des textes réglementaires introduisant la possibilité de déroger aux normes d’accessibilité grâce à des solutions alternatives dites « solutions d’effet équivalent » et ce, même dans le neuf !

     

    Ainsi, un décret du 28 mars 2017 et un arrêté du 20 avril 2017 prévoient la possibilité « pour le maitre d’ouvrage de satisfaire à ces obligations (d’accessibilité) par des solutions d’effet équivalent aux dispositions techniques de l’arrêté dès lors que ces solutions répondent aux objectifs poursuivis. »

     

    Pour les associations, c’est une nouvelle attaque à la mise en accessibilité de la cité et une ouverture sans garde-fou à de nouvelles formes de dérogations, en plus de celles existantes. Une situation inacceptable qui les a conduites à faire un recours en Conseil d’Etat contre ces textes.

     

    En savoir plus

     

    Source: apf.asso.fr