- Page 4

  • DMLA : des verres progressifs avec correction de près allant jusqu’à +5,00 dioptries

    Le laboratoire Thomas Sinclair a créé des verres progressifs proposant une correction de près allant jusqu’à +5,00 dioptries. Cette innovation est très importante car elle surpasse les lacunes des verres progressifs classiques proposant une correction limité à 3,50 dioptries.


    La partie haute apporte la vision de loin tandis que la partie basse permet la vision de près en grossissant les petits et moyens caractères.


    Ce type de verre, unique sur le marché, est conçu pour des patients sous traitement possédant une acuité visuelle comprise entre 2/10 et 5/10.


    Avec des verres progressifs à forte correction comme ceux là, les personnes atteintes de la DMLA trouvent une solution alternative pour lire, consulter leur téléphone ou encore distinguer des détails de près. Cependant, ces verres progressifs ne permettent pas la guérison de cette maladie, qui reste à ce jour incurable.


    La DMLA aujourd’hui est une maladie qui touche 1,5 million de personnes en France. Débutant après l’âge de 50 ans, elle peut conduire à une perte de la vision centrale. Une personne atteinte de la DMLA est forcément presbyte, elle a donc besoin de lunettes pouvant corriger sa vision de près et sa vision de loin.


    Vous pouvez tout savoir sur les nouveaux verres progressifs du laboratoire Thomas Sinclair en vous rendant sur leur page internet dédiée.

     
    Article de Philippe Steinier dans le blog Handimobility
    Lien permanent Catégories : SANTE 0 commentaire 0 commentaire Imprimer
  • Blessés médullaires : l'ANSM suspecte le tétrazépam d'effets indésirables préconise sa suspension

    Le tétrazépam, utilisé en France pour ses propriétés myorelaxantes (effet de relaxation des muscles), est suspecté par l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) d’effets secondaires cutanés parfois graves. Pourtant, cet agent de la classe pharmaceutique des benzodiazépines, est commercialisé depuis 1969, à travers différents médicaments. Son action, lui vaut notamment d’être prescrit (Myolastan et autres génériques sous forme orale) pour lutter contre la spasticité chez la personne blessée médullaire, comme indiqué en page 20 du guide médecin sur la paraplégie, édité par la Haute autorité de santé (Has).

     

    Pour lire l'article entièrement d'O. Clot-Faybesse de Faire Face 


    veuillez cliquer ici

    Lien permanent Catégories : Blog APF, GUIDE, SANTE 0 commentaire 0 commentaire Imprimer
  • Recherche bénévoles pour séjour vacances au Cap d'Agde du 10 - 14 juin

    L'APF recherche des bénévoles infirmier(è)s & aides soignant(es), accompagnateurs(trices) pour séjour vacances

    Bénévolat vacances.jpg



    Lien permanent Catégories : Voyage 0 commentaire 0 commentaire Imprimer
  • "Prescrire" publie sa liste noire des médicaments dangereux

    Dans un contexte d'inquiétude sur la nocivité potentielle des pilules de 3 et 4e génération, la revue "Prescrire" publie son palmarès des médicaments "à retirer du marché".


    La revue "Prescrire" a dévoilé jeudi 31 janvier

    sa liste des "médicaments plus dangereux qu'utiles", pour lesquels elle demande le retrait du marché en raison des risques sanitaires "disproportionnés" qu'ils représentent par rapport aux bénéfices apportés.


    "Certains sont nouveaux, d'autres sont plus ou moins anciens mais encore autorisés, disponibles et promus", souligne la revue indépendante.


    Cette liste noire, qui comporte plusieurs dizaines de médicament,

    "à retirer du marché", a été établie sur la base d'analyses publiées dans la revue de 2010 à 2012, explique la revue.


    Cette liste fait l'objet d'un dossier spécial dans son numéro de février et est


    mise en accès libre.


    VIDEO: pour mieux soigner, des médicaments à écarter.


    Intervention de Bruno Toussaint, Directeur Éditorial de Prescrire,

    lors de la présentation du Palmarès 2012 des médicaments (31 Janvier 2013)

    Accès libre

     

    Sources : La revue "Prescrire"  &  

    Lien permanent Catégories : SANTE 0 commentaire 0 commentaire Imprimer